Nouveau miracle [PV Mathew Johnson]

Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Nouveau miracle [PV Mathew Johnson]   Ven 8 Aoû 2014 - 19:39

L’épaule d’Erwin ne sembla point au goût de NS. Il préférait visiblement s’armer d’une canne et traîner la patte. Hum. Ne lui faisait-il donc à ce point pas confiance ? Ou était-ce de l’orgueil ? Le regard du garçon lui donna la réponse. C’était bien bête comme attitude, tient. Et cela ne lui plu guère. Non, c’était plus que ça en vérité… C’était contre ses principes, ses valeurs. Il décida de ne pas lui laisser le choix : il glissa son bras autour de lui et l’aida à avancer sans mot dire. Il ne pesait pas grand-chose de toute façon, puis le petit LV éprouvait une sorte de satisfaction égoïste à le soutenir ainsi. Comme s’il se retrouvait là-dedans… Il repensa aux couleurs, au drapeau flottant au vent. Refusant néanmoins de s’y arrêter. Il était vain d’efforcer son cerveau à quoi que ce soit. Tout de même… La mémoire est quelque chose de bien mystérieux. Retrouverait-il un jour seulement son passé ? Ne serait-ce que son nom ? Quoiqu’un nom n’ait pas grande valeur à ses yeux à l’heure actuelle. Cela ne représentait même plus rien du tout… LV. Deux lettres suffisaient amplement. Pourquoi s’embarrasser de plus ? Il haussa les épaules pour lui-même et se tourna vers son compagnon de route.

Il avait l’air bien mieux en point. Voilà qui le rassurait. Il allait pouvoir lui montrer quelques trucs… Mais, en premier lieu, il avait une idée très précise de l’endroit où il voulait se rendre. Et il parierait que NS serait ravi. Les quartiers de l’équipage. Voilà leur destination. Le rêve. Non pas tant parce qu’il y avait de quoi dormir et faire sa toilette, ça, il s’en moquait un peu. Non… Il y avait bien plus important. Il avait en effet entendu à plusieurs reprises que s’y trouvaient des vêtements. Des vrais vêtements. Car la blouse n’était pas seulement très incommode et anti-pratique au possible, elle ne tenait nullement chaud ! Des vêtements étaient donc devenus un rêve, ce genre de fantasme inaccessible dont vous ne pouvez néanmoins détacher votre esprit plus de quelques minutes… C’est plus préoccupant qu’il peut n’y paraître. C’est comme lorsque vous avez un caillou dans votre chaussure. Ca n’a l’air de rien mais vous le souffrez à longueur de temps, à chaque pas alors ça devient bien vite insupportable. Et là, ce n’était plus possible. Il devait aller voir. Vérifier au moins. Encore fallait-il trouver la bonne salle… Ce n’était pas gagné.

Progressant lentement, ils avançaient dans les couloirs du vaisseau. De façon, il faut l’avouer, semi-aléatoire. Ils prirent l’ascenseur, puis, finalement, Erwin reconnut un couloir, une salle. Ce n’était plus très loin ! Juste à l’angle, là et les voici arrivé à bon port. Du moins, normalement. Il ne put s’empêcher de sourire béatement et d’accélérer la cadence, soutenant toujours le jeune homme à côté de lui d’un bras ferme. Il aurait pu lui expliquer où ils allaient, sans aucun doute. Cependant, cela aurait gâché la surprise… Alors il arriva devant la porte ultime, l’ouvrit et invita son nouvel ami à entrer d’un geste de la main. Geste totalement inutile puisqu’il le tenait toujours de l’autre. Ils entrèrent donc puis il le lâcha afin de partir en quête des graal tant recherchés.

Il n’eut pas à chercher très loin. Dans la petite cabine où ils étaient entrés au hasard, se trouvait un petit casier le long du mur. Il la débloqua et… Ô joie ! Ils étaient là. Propres. Gentiment pliés. Les attendant. Sentant presque encore la lessive… Presque. Il saisit les premiers trucs qui lui vinrent et se retourna plein d’entrain vers NS, brandissant les vêtements comme des trophées de guerre. Un Tee-shirt vola dans la pièce. Un ou deux pantalons tombèrent à ses pieds. Il y en avait bien assez pour deux rien qu’avec cette cabine !

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: Nouveau miracle [PV Mathew Johnson]   Lun 11 Aoû 2014 - 8:18

Je ne pouvais pas faire ce que je voulais. Je voulais marcher seul, je voulais montrer que je pouvais me débrouiller seul, sans aide, car je me sentais déjà assez faible dans cette situation. Ma dignité en prenait pour son grade. LV m'avait en effet obligé à marcher à l'aide de son épaule et non de la canne que j'avais trouvé. Pourtant, cette canne était là! Cela voulait peut-être dire que j'étais en mesure de marcher seul avec. Mais pas d'après mister.militaire. D'une, il y avait mon amour propre qui était en jeu mais de plus je ne voulais pas encore être un poids pour quelqu'un. Le médecin, qui avait essayé de m'aider après notre réveil et qui m'avait sauvé, avait dû se battre pour me sauver et surement mettre sa vie en danger. Je ne voulais pas que cela recommence, bien que apparemment aucuns autres dangers n'était en vu d'après LV. Je me résignait donc à marcher à l'aide de LV mais je gardais quand même ma canne dans mon autre main, LV ne serait pas toujours là bien qu'il semblait être une personne aidante même au point d'être un peu envahissant. Mais un sentiment de confiance envers lui, se formait dans mon esprit. Il serait certainement un allié et peut-être un ami -quelque peu embêtant parfois mais passons.

Enfin nous étions sortis de la clinique. LV semblait réfléchir à l'endroit où il allait m'emmener. Regardant les couloirs, tout était étranger. Normal, j'avais été complètement sonné, la seule pièce que je connaissais était la salle de réveil. Mais j'aurais espéré reconnaitre un peu, un espoir bien vain. Il y avait des couleurs sur les murs, et LV en suivait une. Il avait choisit où aller, me trainant derrière lui. Je le laissais me guider, sans rien dire, sans poser de question. J'observais les alentours, essayant de mémoriser le maximum de couloirs, d'intersection, de couleur aux murs... Heureusement, nous avancions doucement. Je devais peser mon poids. Je ne savais pas à quoi je ressemblait, mais je ne semblait ni petit ni gras. Sûrement de taille et de corpulence moyennes mais je ne pouvait pas en dire plus. La couleur de mes yeux, de mes cheveux, mon visage m'étaient inconnu comme tous mes souvenirs. Je  le découvrirais peut-être un jour .. ou peut-être pas.

Soudain LV accéléra le pas. On devait bientôt être arrivé à l'endroit ou il voulait m'emmener. Je le regardais, il avait un sourire béat. D'après son attitude joyeuse, la salle devrait être à mon goût d'après lui. Nous verrons cela dans quelque instant, nous étions devant un porte. LV m'invita à entrer, enfin m'aida à entrer. Puis il me lâcha et alla chercher quelque chose. La pièce était simple, il y avait un lit, un bureau avec sa chaise et une armoire, vers laquelle mon compagnon de voyage se dirigeait. C'était donc une chambre. J'espérais que le petit militaire ne voulait pas que je me repose encore, je pense avoir déjà assez dormis comme ça. Ou bien m'avait-il emmener ici pour que je puisse me changer, et lui aussi! En effet il y a avait une armoire, qui dit armoire dit vêtements! Et c'était cette deuxième option qui s'avéra vrai! LV se retourna vers moi, avec un T-shirt dans la main et un sourire de petit garçon aillant trouvé ces cadeaux d'anniversaires en avance.

Soudain des vêtements arrivèrent à mes pieds, LV venait de m'envoyer des vêtements. Un T-shirt et des pantalons. Je le ramassais et les observais. Je ne les aimais pas beaucoup. M’avançant à mon tour vers l'armoire, je m’accroupis à côté de LV. Après lui avoir adressé un sourire tout content. Je regardais dans l'armoire. Il y avait tellement de vêtements! Nous allions pouvoir dire adieu à ces blouses immondes ! Je bénissais intérieurement LV et le remercierais dès que je serais habillé et dans un état normal, car en ce moment je fouillais frénétiquement pour trouver des vetements tout en essayant de ne pas déplier ou froisser les vêtements. Ils étaient tellement bien rangés! Finalement je trouvais un jean noir, un polo bleu et des sous-vêtements. Allé hop, cela ferait l'affaire. Me relevant, je mis le caleçon que je venait de trouver sans aucune pudeur, je n'allais pas m'encombrer de cela. Puis j'enlevais enfin cette épouvantable chemise d'hôpital.

Regardant à côté de l'armoire, je vis un reflet. C'était un miroir. Je pourrais enfin donner un visage à NS. Tenant fermement mes trouvailles, je me positionnais devant le-dit miroir. Dedans, il y avait un jeune homme d'une vingtaine d'année me regardant d'un air intrigué. Il était blond avec des cheveux en bataille mais courts. Ses yeux était d'un bleu clair et sa peau légèrement mate? Il était plutôt grand mais mince. Il n'avait pas beaucoup de muscle mais pas de bas ventre rebondis. Ainsi c'était à quoi je ressemblais. Je voulais en savoir plus sur moi, mon prénom, ma famille, ma vie... J'en voulais plus! Mais ma mémoire ne semblait pas vouloir fonctionnait. Je mis donc mes vêtements, faisant attention avec mon jean pour ne pas enlever les bandages. Me détournant de mon reflex, j'interpellais LV:

-Hé! Il y a un miroir.

Je ne savais pas s'il avait eu l'occasion de sa voir avant ou non. Si ce n'était pas le cas, il en avait dorénavant l'occasion.

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Re: Nouveau miracle [PV Mathew Johnson]   Mer 10 Sep 2014 - 18:46

LV avait beau être plongé dans son exploration de l’armoire et des merveilles qu’elle regorgeait, il vit son compagnon se lever et s’avancer, non sans un peu de mal. Mais il vit surtout son sourire radieux. Ils étaient comme deux enfants. Enchantés. Tout ça pour quelques vêtements… Il ne faut parfois pas grand-chose… Surtout quand on a rien. Alors, ils fouillèrent cette corne d’abondance incroyable. Cependant, tous deux n’osèrent pas trop déranger les vêtements. Notre homme n’était pas chez lui après tout… Ces vêtements devaient bien être à quelqu’un. Il n’y avait pas d’étiquette, rien. Quelqu’un les avait portés avant lui. Cela le dérangeait un peu mais il devait bien passer outre. A côté de lui, bien rapidement, NS fit son choix et recula alors pour enfiler tout ça. Bon. Il devait également se décider… Il jeta un coup d’œil à l’autre. Il avait opté pour un truc sobre, décontracté. Mais ça faisait trop jeune. Il ne pourrait pas porter ça. Si… ?

Il prit un jean, un polo, sans même regarder la couleur de l’ensemble, ainsi qu’un caleçon et commença à s’habiller. Il en était tout juste à enfiler son pantalon quand il l’interpela. Un miroir ? Tient, oui, il n’avait pas remarqué. Il ferma son jean et s’approcha. Son reflet lui apparut. Brutalement. Comme ça. Une image. Une image et deux lettres. Pour l’identité, on repassera… Il détailla tout de même cette nouvelle image qui s’imposait à lui. Une silhouette musclée, la peau laiteuse. Une cicatrice… Le long du torse. Des cheveux bruns, un peu longs. Beaucoup trop longs à son goût… Des yeux également sombres. Un truc dans le regard… Il ne saurait dire quoi, l’identifier. Un je-ne-sais-quoi qui le pousse à redresser son dos, balancer ses épaules en arrière. Lever le menton. Là. Là, c’est pas mal. Il regarde son jean, soudain effaré. Ca ne va pas du tout ! Mais pas du tout ! Il ôte ça précipitamment, rejoint l’armoire et fouille à nouveau.

Il en ressort et s’habille une nouvelle fois. Ce coup-ci, c’est la bonne. Chemise blanche impeccable et pantalon noir un peu trop large pour sa carrure. Une ceinture de cuir arrange ça. Il épingle son badge immatriculé sur sa chemise, à défaut de pouvoir la décorer autrement… Il jette un regard au miroir. Il lui semble qu’il lui manque quelque chose… Mais quoi donc ? Décidemment, il oublie tout. Il s’observe un peu, sous toutes ses coutures. Il se sent démuni. Et puis son regard tombe sur ses pieds nus. Ah oui. Mais pas de chaussure à l’horizon… Il ajoute à l’ensemble une paire de chaussette sombre afin plus de rester correct que par peur du froid ou d’autre chose. Nouveau volteface vers le miroir.

Non, ce n’est toujours pas ça… Ce n’était pas ça qui lui manquait. Il se sentait toujours aussi démuni. C’était con. Très con comme sentiment. Après tout, en blouse, il ne s’en souciait pas ! Mais là, non. Il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir limite nu. Ce n’était pas tolérable. Il jeta un regard entendu à NS et d’un sourire contrit le salua. Et c’est en silence qu’il quitta la pièce par de grande enjambés décidées. Il lui fallait trouver ce qu’il lui manquait à ce point !

[HRP : Désolée du retard évidemment. Et puis bah, je suis partie pour finir le Rp parce que je suis un peu à court d’idée – en même temps notre Rp dure depuis un petit temps à présent ! Mais si tu as des idées pour la suite et tout, je suis ouverte ! Hésite pas !]

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé []



MessageSujet: Re: Nouveau miracle [PV Mathew Johnson]   

 

Nouveau miracle [PV Mathew Johnson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

L'Eléonor ::  :: Mémoire externe :: RP