Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]

Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]   Mar 9 Déc 2014 - 11:20

Après toutes les discussions sur la reprise en main du vaisseau, Youri avait commencé à se sentir quelque peu déplacé parmi tout ce beau monde avec sa blouse du réveil. Surtout qu’elle était déchirée, et ne servait plus qu’à couvrir une partie de son anatomie. Il n’avait pas spécialement honte, il n’avait jamais eu aucun problème avec son physique, mais lors d’une discussion, il avait l’impression de parfois être pris un peu moins au sérieux. Il avait aussi l’impression de rappeler à tout le monde qu’il venait à peine de se réveiller, et certains semblaient mal à l’aise avec ce souvenir.

Du coup, il avait interrogé rapidement les personnes présentes et avait obtenu l’information suivante : des affaires étaient disponibles en libre-service dans une partie du vaisseau qui servait aussi de zone de repos.

Il n’avait pas eu à chercher bien longtemps et il avait fini par découvrir les quartiers de l’équipage. Une succession de d’appartement pour une à deux personnes. Les familles dont tous les membres avaient eu la chance d’avoir été tirée au sort ne devaient pas être légion.

Il découvrit enfin les fameux casiers dont on lui avait parlé. Il se permit de se servir comme les autres passagers l’avaient fait. Après une bonne cinquantaine de minutes à chercher des vêtements à sa taille et qui lui plaisait, Youri se retrouva avec une dizaine de tenu différentes avec des styles différents mais qui lui plaisaient. Il avait prévu des changes pour ne pas avoir à laver trop régulièrement chaque tenue, même s’il pensait qu’un vaisseau si avancer devait bien avoir quelque chose quelque part capable de laver des vêtements.

Ayant pris possession d’une chambre pour deux personnes, il étala ses vêtements sur le lit et se décida pour une tenue en particulier : Chemise noir cintrée avec un aspect un peu brillant, manche longue, retroussables, avec un col ouvert. Le pantalon, gris sombre était une sorte de jean mais dans une matière différente, aspect rigide mais finalement assez souple, qui donnait une sorte d’impression vintage. Il avait aussi récupéré des sous-vêtements et avait opté pour une sorte de boxer moulant bleu électrique. Pour les chaussures, il avait réussi à trouver deux paires à sa taille qui lui correspondait à ses goûts, sorte de chaussure urbaine sans être trop classique.

Avant de s’habiller, il avait décidé de prendre une bonne douche et se faire tout propre. Il en avait bien besoin. Il était recouvert d’une sorte de croûte séchée provenant sans aucun doute de la zone d’hibernation, ainsi que de sang, celui de la jeune femme dont il n’avait eu aucune nouvelle et surtout de sueur.

C’est totalement ragaillardi que Youri sortit de sa chambre sans oublier de déposer son badge sur la porte, bien visible, de façon à ce que toute personne venant devant sache qu’elle était occupée.

Il était temps d’essayer de mettre la main sur le fameux boitier dont certains parlaient. Un boitier contenant des affaires personnelles semblait-il.

Youri en était là de ses réflexions quand il se rendit compte qu’on l’observait. Il tourna légèrement la tête pour se retrouver face à un jeune homme. Très jeune homme. Il ne devait pas avoir plus d’une douzaine d’année.


« Bonjour ! »
Voir le profil de l'utilisateur
Syrenn Vorelis [HC-282]
avatar


Votre personnage
Âge: 10 ans
Langue maternelle: Arabe
Langue(s) apprise(s): bribes d'anglais

MessageSujet: Re: Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]   Mar 9 Déc 2014 - 17:37

Voilà un moment que le jeune garçon avait commencé à agir différemment vis-à-vis des autres mais aussi seul. Cela ne devait en rien excéder une cinquantaine d’heures mais pourtant, le changement était de taille et sa vision se retrouvait altérée. La cause de cette évolution était les quelques images venues hanter l’esprit du blond le poussant ainsi à remettre en question lui ainsi que son entourage. Dans ces visions, il se voyait, parlant avec des petites personnes comme lui. Oui, c’était bien cela, parler. Communiquer avec ses congénères par des mots. Par là, il découvrait une autre interprétation aux rituels que certains adultes avaient engagés.

Mais ce n’était pas là tout. Ces autres qui n’étaient pas des grandes personnes qu’il avait vu importaient aussi énormément à ses yeux. Depuis sa « naissance », il n’avait jamais vu que des grandes personnes et avait compris sa différence avec eux comme ne pouvait être causé que par un problème venant de lui. A présent, il comprenait la nuance qui le rendait différent. Il était un enfant. Ce n’était pas tant qu’il était cassé mais il n’était tout simplement pas finit. C’était là un soulagement. Cependant ce n’était malheureusement pas aussi simple.

Pour témoigner de cette idée, le garçon n’avait que cette image qui revenait sans cesse. Il n’avait encore vu aucun de ces fameux « enfants » et était incapable de dire s’il s’était inventé cette histoire pour se rassurer d’une vie qui lui faisait bien trop peur. Aussi, depuis leur apparition, il avait cherché dans son environnement ce qui pourrait témoigner de leur existence. De même, il avait prêté attention aux bruits émis par les grandes personnes pour essayer de reconnaître un de ces fameux mots mais il n’en avait rien été.

Le blond restait seul des personnes qu’il avait vu. Jusqu’aux vêtements qu’il avait enfilé pour imiter ces « adultes » lui rappelaient sa différence et son imperfection. Il était petit, il était ignoré et ne trouvait certainement sa place nulle par. Les grandes personnes avaient tendance à lui faire peur car il savait bien qu’elles pouvaient lui faire du mal à cause de cet écart. La manière qu’avait le garçon d’errer dans les couloirs avait changé. Elle était moins précise sous le coups de l’impatiente et ralentie par les déceptions.

Dans une pièce à surfaces moelleuses où le garçon avait suivit une grande personne une première fois pour tenter de combler ses différences, le petit blond faisait face à un miroir de la pièce d’eau. De loin, on aurait pu croire qu’il s’y exerçait à faire des grimaces. Il se regardait, haussant les lèvres, les entrouvrant, les fermant, imitant les gestes observés sur les grandes personnes. Il essayait de parler. Cependant à chaque occasion qui semblait se présenter de franchir le pas, sa gorge se nouait et sa poitrine se serrait. Finalement, il renonçait, terrifié à l’idée d’échouer.

L’enfant décida de renoncer pour l’heure et ferma la porte de la salle d’eau pour rester dans la pièce principale sortant sur le couloir. Au moment de repartir, il se figea et décida de rester un instant de plus dans la salle. Dans celle d’à côté, il semblait y avoir une grande personne. Apparemment, celle-ci était arrivée pendant qu’il s’entraînait. Le blond se faufila dans le couloir pour tomber face à la porte. Dessus, se trouvait un des badges communs à tous. Tout de suite, le jeune garçon crut bon de le rendre à son propriétaire. Il avait compris que pour se présenter, il fallait le montrer aux autres. C’était un rituel que tous avaient et qu’il essayait d’appliquer.

C’est sans trop y réfléchir et plein de bonnes intention qu’il ouvrit la porte sans que personne ne soit dans la pièce. Il regarda sous les surfaces moelleuses pour y trouver la trace de la grande personne mais un bruit dans la salle d’eau lui indiqua l’emplacement de l’individu cherché. L’objet à la main, prit l’initiative de l’attendre. S’il l’avait laissé sur la porte, mieux valait s’assurer qu’il ne l’oublierait pas. Après tout, dans le cas contraire, il ne pourrait plus communiquer avec les autres. Finalement, lorsqu’il sortit, l’enfant se sentit intimidé. Il ne comprenait pas plus aux bruits émis qu’à ceux des autres. Il n’y pouvait pas grand chose, sa crainte était toujours bel et bien présente. Il tenta de se calmer et attrapa son badge maladroitement le soulevant légèrement pour être bien visible de la grande personne. Puis, il tendit l’autre bras brutalement en baissant les yeux tenant en son bout l’objet trouvé sur la porte.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Re: Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]   Ven 12 Déc 2014 - 15:40

La situation semblait totalement incompréhensible. Youri se retrouvait face à un jeune garçon qui d’une main semblait lui désigner le badge qu’il portait, HC-282, et de l’autre lui en tendait un autre, qui celui-là appartenait à Youri. De plus, il avait semblait totalement insensible à la salutation qu’il lui avait lancé.

Youri était immobile, le jeune garçon prostré, le tout au milieu de la chambre.


*** Il doit vouloir m’indiquer son identité avec son badge et confirmer la mienne… Il ne doit pas parler la langue commune… sinon il aurait réagi ou répondu… Je vais essayer autre chose…***

Youri prit le temps de bien lire le matricule de l’enfant, puis avec un geste lent il tendit la main pour récupérer le sien. Il se tapota ensuite la poitrine, comme pour indiquer que c’était bien le sien, et hocha plusieurs fois la tête avec un sourire, afin que le jeune garçon comprenne qu’il le remerciait.

« Merci beaucoup » ajouta-t-il en Russe, puis il recommença dans l’autre langue qu’il se sentait parfaitement maîtriser, l’anglais. Il avait entendu des Réveillés parler une langue qui lui semblaient familière et dont il avait saisi le sens. Avec difficulté, il essaya de se rappeler quelques mots de cette langue, le chinois, et prononça à nouveau ses remerciements.

Il espérait que le garçon allait comprendre ses paroles, sinon il devrait avoir recourt à un langage gestuel et des bribes de mots… ce qui ne serait pas simple.

Des yeux, il chercha à rencontrer le regard du garçon et voir s’il voyait un signe de compréhension.


*** J’espère qu’il va bien… est ce qu’il est réveillé depuis longtemps ou est-il comme moi… il a peut être faim… ou peur… être seul, entouré d’adulte, dans un univers inconnu, sans pouvoir parler avec qui que ce soit… et ne même pas se souvenir de qui il est… ça doit être assez éprouvant… ***

« Tu as faim ? Soif ? tu vas bien ? » demanda-t-il en anglais agrémentant sa parole de gestes.
Voir le profil de l'utilisateur
Syrenn Vorelis [HC-282]
avatar


Votre personnage
Âge: 10 ans
Langue maternelle: Arabe
Langue(s) apprise(s): bribes d'anglais

MessageSujet: Re: Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]   Ven 12 Déc 2014 - 18:08


L’enfant attendit un moment sans regarder la grande personne dans les yeux afin que l’échange soit effectué. Il s’autorisait bel et bien de temps en temps, des gestes qui auraient pu être qualifiés de courageux. Il était terrifié par la plupart des adultes et cela valait d’autant plus pour ceux qu’il n’avait encore jamais rencontré. Après tout, il y avait déjà quelques uns dont il avait comprit qu’ils ne lui feraient pas de mal. Mais dans cette situation, le blond était seul face à l’inconnu sans personne pour le défendre d’autre que ses jambes bien courtes pour l’emmener suffisamment loin.

Ceci fait, le jeune garçon ramena violemment son bras à lui et lâcha son badge pour reculer de trois pas, un peu plus que la distance que la grande personne aurait dû parcourir pour tendre les bras pour l’atteindre. Il tremblait un peu. Maintenant, elle devrait bouger ses pieds. L’enfant n’osant pas relever la tête, c’était là une chose qu’il parvenait à surveiller. Les mains de l’enfant étaient moites alors qu’il essayait de les essuyer sur ses vêtements trop grands.

Le blond releva la tête. Il avait entendu quelque chose qui l’avait interpelé. Soudain, il se focalisa sur le visage de la grande personne. Ce n’était plus un bruit qui n’avait aucun sens qui était paru mais bien ce qu’il identifiait à un mot dans ces visions. L’enfant se demanda s’il venait de l’inventer. Pour savoir, il devait prendre l’adulte en flagrant délit de parole. Si les lèves bougeaient en même temps qu’un mot parvenaient aux oreilles de l’enfant, c’était bien qu’il ne l’avait pas inventé n’est-ce pas ?

Alors qu’il attendait patiemment, les yeux grands ouverts, il se demandait tout de même s’il ne se persuadait pas de l’existence de ces mots une fois de plus. Après tout bien qu’il avait comprit ce « merci », auquel par ailleurs il ne prêtait pas plus d’attention que cela, tant il tenait à savoir, le mot lui avait paru flou. Comme s’il apparaissait comme un synonyme dans son esprit. Ce n’était pas tout à fait le bon, mais il paraissait vouloir dire la même chose, poussant ainsi à croire que l’enfant mettait bel et bien du sens sur un mot qui n’en avait précisément aucun.

Il aurait été bon pourtant pour les personnes de pouvoir communiquer entre elles. Tout aurait été plus facile, aurait nécessité moins de gestes, moins de questions et moins de mauvaises interprétations. Le jeune garçon souhaitait qu’on lui fasse comprendre qu’il n’y avait aucun problème et que tout allait bien. Mais de plus en plus, les grandes personnes qu’il regardait de loin paraissaient attristée et parfois même en colère, faisant perdre au blond tout envie d’aller à leur rencontre. Il y avait des bagarres des disputes et tout semblait aller de travers. C’est par crainte d’attiser cette colère en outre qu’il gardait ses distances. Il voulait se rendre utile mais tout ce qu’il semblait pouvoir faire revenait à ne pas se mettre dans leurs pattes.

L’enfant fixait bien les lèvres de la grande personne et non ses yeux, ne prenant pas vraiment garde à la façon dont elle pouvait le regarder. Enfin, le regard du blond s’illumina lorsqu’arrivèrent les bruits suivants. Précisément car ce n’était pas que des bruits et que même si le blond n’avait pas tous comprit, quelques mots étaient parvenus à passer. Au même moment, les lèvres avaient bougées. C’était bien ses mots. Ceci-dit, le jeune garçon restait perplexe. Il ne parvenait pas à comprendre pourquoi il n’avait pas tout saisit. Il y avait des bruits qui lui échappaient. Ce n’avait pas été le cas dans sa vision.

Tout de même, le jeune garçon fit un pas de plus en arrière, désormais dos à un des meubles de la salle. Il pensait avoir comprit mais il y avait quelque chose dans les paroles de la grande personne qui lui faisait peur. Il avait comprit le mot « colère » qui avait prit le dessus sur les autres et c’était là un de ceux qu’il détestait le plus. Il en venait à se demander s’il avait fait une erreur en rendant le badge. Il avait envie de courir en quatrième vitesse aussi loin que possible mais la grande personne était sur son chemin, pourrait l’attraper et il ne devait surtout pas laisser un adulte l’attraper. Le regard dans sa direction l’intimidait grandement alors qu’il espérait soudain redevenir tout à coups comme toujours, celui à qui personne ne faisait attention.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Re: Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]   Ven 12 Déc 2014 - 23:33

Youri avait cru voir une réaction sur le visage de l'enfant alors qu'il parlait, sans doute quelques mots lui étaient familiers même s'ils ne faisaient pas partie de sa langue maternelle.

Cependant, alors qu'une ébauche de sourire commençait à se former sur le visage du trentenaire, le jeune garçon lui mit encore un autre pas de distance entre eux, allant jusqu'à se coller meubles.

Une tension s'était créée et Youri pouvait sentir une sorte de peur latente chez le garçon.

Ne sachant pas ce qui en était la cause, il se tint immobile et silencieux. Le visage amicale sans en rajouter.

*** J'ai du faire quelque chose qu'il n'a pas compris comme il fallait... un geste ou un son lui a fait peur on dirait... pauvre gosse... revenir à la conscience pour ne rien comprendre de ce qui se passe autour de soit...***

Lentement pour montrer qu'il ne lui voulait pas de mal, Youri passa ses mains vers l'arrière. Il regarda l'enfant et fut pris d'une inspiration soudaine. Il s'assit sur le sol, amenant son visage à une hauteur un peu adulte et certainement moins menaçante, enfin il l'espérait.

Une fois assis, Youri fit signe au garçon de se calmer en déplaçant ses mains de haut en bas, lentement, paume vers le bas. Puis il désigna son badge sur la poitrine, celui du jeune garçon, colla ses mains l'une contre l'autre devant sa poitrine et baissa la tête. Puis il posa ses mains sur ses genoux. Il parla lentement en anglais, langue qui avait semblé le faire réagir.


"Merci. Pas de danger. Est ce que tu parles ? Est ce que tu cherches quelqu'un ? je ne te ferai aucun mal. Je peux t'aider. Aider"
Voir le profil de l'utilisateur
Syrenn Vorelis [HC-282]
avatar


Votre personnage
Âge: 10 ans
Langue maternelle: Arabe
Langue(s) apprise(s): bribes d'anglais

MessageSujet: Re: Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]   Dim 14 Déc 2014 - 15:36

Il était difficile pour l’enfant de comprendre certaines habitudes qu’avaient les grandes personnes. L’une des plus étranges était cette tendance à montrer leurs dents, signe pour l’enfant d’une animalité revenant à une violence. Montrer ses dents était devenu agressif et donnait ainsi l’impression que l’on voulait le manger alors qu’il aurait volontiers dans la plupart de ces cas choisit de montrer la salle où l’on pouvait manger. Il fallait dire en soit que l’architecture des lieux comme le placement des salles dans l’espace était devenu pour le jeune garçon quelque chose d’assez instinctif. En soit, il avait été parmi les premières personnes à hanter ces couloirs et avait tiré de son manque de contact avec les autres sa tendance pour l’exploration afin de mieux se réfugier quand il était bon de le faire.

L’enfant observait le moindre geste de la grande personne, espérant y voir une ouverture pour filer aussi vite et aussi loin que possible. Cependant, l’occasion ne sembla pas se présenter puisqu’il finit par s’intéresser aux mouvements qui paraissaient n’avoir rien d’agressif. Bien qu’il fût sceptique vis à vis des bras, se demandant s’il voulait prendre de l’élan, il fixa l’adulte se rabaisser à son niveau. C’était là une chose qu’il avait déjà vu avec une grande personne qui venait tout juste d’arriver. Il avait essayé de l’aider à ce moment là et elle n’avait en rien été méchante avec lui. Au contraire, il avait très vite appris à aimer ses sons qui paraissaient si mélodieux.

Le blond se détendit au moment où le geste s’acheva. Il n’y avait pas de pièges là-dedans à ce qu’il lui semblait. Après tout, pour l’attraper, c’était là loin d’être la meilleure solution. Par ailleurs, peut-être que s’il se diminuait ainsi, c’était car il avait besoin de l’aide du jeune garçon. C’était là bien ce qu’il s’était passé avec l’autre grande personne donc pourquoi pas avec celle-ci ? C’était la première fois qu’il la rencontrait donc peut-être était-elle arrivé récemment. Etrangement, il était moins à l’aise à l’idée d’aider un adulte plutôt qu’une adulte. Le rapport de force paraissait plus creusé et rendait la mise en confiance plus difficile. Néanmoins, l’enfant se voulait utile et aussi courageux que possible. Il décidait donc de rester pour l’heure.

Au geste des paumes vers le bas, le blond comprit que la grande personne voulait que lui aussi s’assoit. Il hésita un moment puis tomba doucement sur ses genoux sur lesquels il posa ses mains. Ce devait être un signe de confiance qui s’établissait entre les deux bien qu’il aurait semblé étrange que l’enfant se jette à la gorge de son interlocuteur tout à coups. Après tout, ce n’était pas comme cela que l’on parvenait à s’intégrer. Il regardait la grande personne avec des yeux curieux, clignant à fréquence régulière et toujours attendant une suite à l’action. Il paraissait jouer le miroir miniature.

Puis, l’adulte recommença à s’exprimer dans des bruits dont le blond connaissait globalement le sens mais encore une fois lui semblant étrangers. Sur son visage, on pouvait lire toute la concentration dont il faisait preuve. Il avait tout juste commencé à accepter que cela puisse avoir un sens et désormais, il s’efforçait de le mettre en application. Le temps que mit la grande personne pour formuler ses mots fut d’une grande aide pour le jeune garçon pouvant ainsi prendre tous les termes en compte sans se focaliser sur un seul. Il tentait de placer la colère dans un coin de sa tête. Elle n’avait plus grand chose à faire là et n’avait aucun rapport avec le reste.

Cette fois, le jeune garçon put comprendre ce qui était exprimé sans grand soucis bien qu’il eut besoin de se concentrer. Il prenait les phrases une par une. A la première, exprimant le danger, il hocha la tête doucement positivement pour afficher sa compréhension. Néanmoins au reste, le blond fût assez confus. Il ne comprenait pas que l’on puisse chercher des personnes et c’était là une chose que l’on pouvait aisément lire sur son visage. Il ne s’était jamais posé la question, ne l’avait même jamais imaginé alors qu’il commençait tout juste à percevoir l’individualité de certaines grandes personnes parmi d’autres. Pour cela, il ne comprit pas non plus la seconde affirmation.

Il était difficile pour l’enfant d’appréhender le fait qu’il puisse avoir besoin d’aide. Il réfléchit un instant. Il parvenait à dormir, à manger, à survivre. N’était-ce pas là tout ce qu’il y avait à espérer ? Si il y parvenait tout seul, pourquoi lui proposer de l’aide. Il finit par hocher négativement la tête. Enfin, il leva une main pour désigner sa bouche afin d’en revenir à la parole évoquée dans le questionnement de cette grande personne. Le jeune garçon eut l’air un peu gêné puis entrouvrit un peu les lèvres comme s’il était sur le point de parler. Cependant, rien ne sortit et le blond referma la bouche. Il ne se sentait pas capable d’émettre des bruits et avait trop peur d’essayer.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé []



MessageSujet: Re: Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]   

 

Des habits et des souvenirs !! Que demander de plus ! [Syrenn au minimum ensuite...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...

L'Eléonor ::  :: Quartiers de l'équipage