[Event] Se prendre en main [Terminé]

Shitaka Maemune [HK-777]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Japonais
Langue(s) apprise(s): Anglais

MessageSujet: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Dim 16 Nov 2014 - 21:41


Voilà un moment que Shitaka était restée seule à se poser un bon nombre de questions. Elle l'avait fait dans le but de réfléchir, de mettre de l'ordre dans ses pensées. Tout n'était pas dans l'ordre, mais il était temps d'agir.
Depuis qu'elle était réveillée, elle n'avait croisé que quelques personnes qui avait l'air aussi perdu qu'elle. L'I.A était la seule « personne » à ne pas être dans ce cas… et encore. De plus en plus de monde se réveillait, ils n'avaient pas la chance d'avoir un petit garçon pour les accueillir comme cela avait été son cas. Personne ne s'était proposé pour aider ses gens, ou bien les guider. Elle savait pourtant beaucoup de choses par rapport à d'autres personnes à bord de l'Eléonor. De plus, elle avait peur que le chaos se propage. Il ne pouvait pas y avoir de nation sans gouvernement, sans leader. HK avait déjà plusieurs idées en tête. Néanmoins, seule, elle n'arriverait à rien.

A force d'entendre les langues ici et là, elle s'était souvenue d'un langage différent du sien. Langage qui était beaucoup plus compréhensible pour les autres passagers que son charabia exotique. Elle n'en avait d'ailleurs toujours pas croisé de sa nationalité et se demandait si ce n'était pas devenue rare.
HK-777 se souvenait encore des deux personnes avec qui elle avait plus ou moins discuté. LV et CF.   Elle pourrait sûrement les revoir là où elle les avait rencontré, c'est à dire, au réfectoire du vaisseau. Il n'y en avait qu'un dans tout le bâtiment, d'après ce qu'elle avait vu sur les plans. Étrangement, elle avait beaucoup de faciliter avec ces choses. Bref, il fallait donc y retourner.
Elle décida enfin à sortir de sa cabine pour se diriger vers la grande salle. Il était temps de mettre de l'ordre dans la place. Malgré tout ce qui pouvait les attendre à destination.
Il fallait explorer le vaisseau, guider les nouveaux éveillés, distribuer les vêtements et les rations, connaître l'état de l'Eleonor…

L'asiatique passa les portes du réfectoire et observa les alentours. Il y avait toujours beaucoup de monde dans cette salle, c'est là où les gens pouvaient se retrouver facilement. Elle ne trouva pas ses « amis » du regard et décida d'attirer du monde à elle. Elle monta sur une table en plein milieu et examina les présents. Certains tournaient déjà leur regard vers elle, ce n'était pas tous les jours qu'ils voyaient un tel énergumène. Il fallait qu'elle se présente dans un premier temps… Elle avait pensé se renommer plusieurs fois. Elle avait trouvé rapidement, un nom lui était venu, qui en plus contenait les lettres H et K. Ce qui n'était pas si dure dans sa langue en fin de compte… Elle commença donc dans cet autre langage accompagné de son fort accent asiatique… [Anglais] Ses mots étaient hésitants à cause de la barrière de la langue, elle se reprenait souvent.

« Votre attention s'il vous plaît ! Je suis HK-777, ou plutôt Himiko. Je suis réveillée depuis quelques jours seulement, mais je vois bien qu'il y a un soucis de …. -elle chercha ses mots…- d'organisation à bord de ce vaisseau. »

Elle voyait bien que tout le monde ne comprenait pas forcément.

« Y a t-il quelqu'un dans la salle capable de répéter ce que je dis dans plusieurs langues ? »

Elle laissa le temps à une personne de se décider avant de reprendre.

« Il faut mettre un terme à toutes ses questions que nous nous posons, à toutes ces incertitudes qui nous hantent. Il faut aider les passagers qui se réveillent, et ceux qui en ont besoin. Répartir les ressources que nous trouvons, partager nos informations pour que quiconque les connaisse. Je prévois de faire une exploration du vaisseau pour trouver tout ce dont nous avons besoin. La mémoire en fait partie. Qui ici ne veut pas se souvenir de qui il était ? Retrouvé un sens à tout ce qui se passe sur ce bâtiment ?
Il est temps de bouger ! Qui veut me suivre pour tout remettre en ordre ?! Pour se sentir à l'aise de nouveau ? Pour éluder le mystère qui plane sur la raison de notre voyage ?! »


Elle regardait l'assemblée. Elle s'était donc imposée à tous, ils devaient avoir leurs propres avis, leurs propres suggestions. S'ils voulaient la suivre elle les guiderait.

[HRP : J'avais prévu d'écrire en anglais mais après je me suis dit que tout le monde n'allait pas comprendre et qu'il aurait fallut tout traduire :X]

_________________




Dernière édition par Shitaka Maemune le Dim 7 Juin 2015 - 17:17, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Break [WK-911]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Russe, Allemand, Français, Italien (bribes)

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Dim 16 Nov 2014 - 22:20

Il était temps de passer aux choses sérieuses ! Toutes ces aventures lui avaient donné faim. Trouver des vêtements, nettoyer des cadavres, le tout le ventre vide. Quel monde terrible. C'est donc tout naturellement que WK s'était dirigé vers le réfectoire, espérant y trouver une quelconque denrée nourricière, de préférence à forte teneur en sucre. Un souvenir revenait de derrière sa langue, amenant le son d'un papier plastique qu'on déplie, puis d'une petite boule sucrée qui fondait sous le palais jusqu'à ce qu'on puisse la croquer.

Il avait à peine attrapé quelques pommes qu'une jeune femme était montée sur une table pour prononcer un discours des plus inspiré sur le besoin de s'organiser, le tout devant une assemblée quelque peu sceptique. Lorsqu'elle demanda si quelqu'un connaissait d'autres langues, d'autres mots se présentèrent à son esprit. Il parlait bien d'autres langues et il pouvait traduire. Encore une bonne occasion de s'amuser ! Finalement, ce vaisseau offrait peut-être plus de possibilités qu'il ne pensait au premier abord.

Il vint donc s'asseoir au pied de la demoiselle, ses pommes entre les jambes. Et une fois qu'elle eût fini, il en fit un résumé d'abord en russe, puis en allemand. Il releva la tête vers HK, leva son pouce pour lui signaler que c'était bon puis lui dit en anglais.

Je peux aussi le dire dans deux autres langues, mais je ne les ai pas encore entendues ici. On verra si besoin.

_________________

Mais avec un seul oeil, il est impossible de tout voir n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Lazarev [HV-258]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Russe
Langue(s) apprise(s): Anglais

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Jeu 20 Nov 2014 - 17:54



« Se prendre en main»

Confiance? Mensonge.


Ce vaisseau est immense, tellement immense. Après ma première rencontre, je me suis retrouvée seule, tellement seule. Je n’ai croisé que quelques personnes, la plupart en blouse d’arrivée, l’air hagard. Personne ne s’adressait la parole, tout le monde reste seul, égaré, errants. Je n’avais plus d’objectif sur lequel me concentrer, je me sentais si vide. Les salles se succédaient sans que je n’en comprenne le sens, seule, égarée, errante. Je me contentais de regagner ma cabine, regarder mes affaires, encore et encore. J’examinais l’arme que j’avais récupéré, mais rien de me revenait. La plaque, le bracelet désormais à mon poignet. Tout cela était dénué de sens. La seule chose que je pouvais deviner était que j’étais une sorte de policière. Cela expliquait l’arme, et les quelques cicatrices que j’avais, ici et là. Ma tête toujours vide, peu de temps après ma première rencontre avec Primo, j’ai décidé de m’enfoncer encore un peu plus dans la prison de métal. Ainsi, je me suis habillée de mon jean, de mon débardeur rayé et du gilet trop grand, j’ai dissimulé mon arme dans son étui, son mon débardeur, pris toutes mes affaires de peur de me les faire voler. Je ne fais toujours pas confiance aux autres, quand bien même ils m’aident. Je le sais. Dans mon esprit, petit à petit, tout se fixe, je reprends des habitudes que j’avais perdues, des pensées, des principes.

Je me sens plus moi. Moi, Diana Lazarev.

Tel est le nom que j'ai trouvé sur la plaque, avec ma photo. Je me sens plus Diana et moins HV. Un sourire était né, quand j'avais trouvé ce nom, avec Primo. Cela me rend une partie de moi, en quelque sorte.

Et ce moi recherche toujours un objectif, et je me sens l’âme à contrôler les autres, à ce que tout se passe bien. Je relie cette envie à mon ancienne fonction. Oui.

Voici que je me balade, plus vraiment au hasard, guidée par les signaux lumineux et par les écritures que je parviens toujours à déchiffrer. Celle que je cherche en ce moment est le réfectoire. J’ai une faim de loup, dévorante, puissante. Je n’ai rien mangé depuis que je me suis réveillée, et je ne sais même pas combien de temps ça fait. En tout cas, tel est mon sous objectif ; je me dirige peu à peu vers le lieu. Mon ventre gronde tout en marchant. Mais cela ne trahit aucune émotion sur mon visage, comme souvent. Je ne sais pas je... ne me sens pas très adepte de sourire, rire, pleurer. Ça ralentit la compréhension, je dois aller droit au but, surtout avec des personnes en qui je n'ai pas confiance. J'accélère le pas, déterminée par je ne sais pas trop quoi, mais déterminée. Je dois manger, c'est important. Me voici devant la porte qui s'ouvre devant moi, simplement. Plusieurs personnes sont déjà là, je plisse les yeux, mais je ne vois pas Primo. Tant pis. Je serai encore seule. Je m'avance simplement vers la nourriture pour me servir un repas convenable. J'ai l'impression de déteindre avec ceux en blouse, c'est assez étrange. Mais bon, presque personne n'est roux, ça fait détacher aussi. Bref, j'ai besoin de nourriture. J'en ai enfin dans mes mains, c'est parfait. Je m'avance vers une table, isolée, seule, afin de dévorer ce qui se trouve sur mon plateau. Je jette de fréquents regards vers les autres mangeurs, mais rien n'attire mon attention. Je finis par reporter celle-ci sur mon bracelet, vieux, rongé par la rouille à certains endroits. J'essaie de me rappeler de quelque chose, n'importe quoi, quand bien même je me suis jurée de ne pas le faire. Problème, sans objectif, je ne peux penser qu'à cela. Je soupire en finissant mon assiette et m'apprête à quitter la salle. Mais une voix se fit entendre, dans une langue que je connais. Cette voix ne la maîtrise clairement pas. Je me tourne vers elle. C'est bien une femme, l'air assurée, vêtue comme les autres, d'une blouse. Elle veut commencer à organiser des choses. Qui dit organisation dit chef non? Je ne veux personne en chef, c'est impossible. Je regarde un jeune homme bizarre, en blouse aussi, comme quoi, s'approche pour traduire dans une langue que je ne connais pas, et une autre que je maîtrise. C'est bien ce qu'il me semblait. Je me lève, lentement. Je ne veux pas qu'un chef se désigne et commande tout alors que je ne sais pas qui c'est, ni ses intentions finales. Un objectif germe dans ma tête, alors que je m'avance, mes baskets tapant sur le sol, effleurant des doigts la plaque dans la poche de mon gilet.

Si je ne veux pas de chef, je dois faire en sorte d'en faire partie. C'est clair dans mon esprit, m'imposer, aider, protéger toutes ces personnes comme je le faisais, avant, quand j'étais moi. Je me plante devant la demoiselle surélevée; Himiko. Je décide de m'exprimer avec la même langue qu'elle a utilisé. Tant pis si je me fais remarquer. Je suis d'un stoïcisme grand, je la regarde ni méchamment, ni gentiment, dans une totale neutralité, le menton haut, fier.

« Vous suivre? Vous proposez vous en temps que chef, comme ça? Sans raison? Si c'est le cas... Je me propose aussi, en aide. Pour organiser. Pour faire bouger les choses. »

Je me tourne vers la foule, je les jauge, même pas froide, juste, je les regarde. Puis je reviens aux deux. Je dois me faire accepter non? Faisons dans la politesse, un peu.

« Diana, Diana Lazarev. »

J'abandonne totalement mon matricule que je ne veux plus voir en peinture. Par contre, je sors ma plaque, pour bien leur montrer que je ne mens aucunnement; mais sans l'exhiber pour autant. Je reste plantée là, pas besoin de me montrer supérieure. Je souris en coin, trs légèrement, pourquoi? Parce que, il le faut.

« Je ne suis pas du genre à suivre une personne que je ne connais pas, pardonnez ma nature entreprenante. Mais je ne compte pas rester la, bras croisés, et être un simple soldat, citoyen lambda. »

Je m'étonne. Ou pas, justement. Objectif, lancé : Protéger les survivants, chasser les ténèbres et faire régner l'ordre.

J'ai la gueule refermée sur quelque chose, je ne ne vais surement pas la lâcher.

Codage by TAC

_________________

CornflowerBlue
Voir le profil de l'utilisateur
Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Sam 22 Nov 2014 - 11:31

Youri, suite à sa rencontre avec le jeune homme brun sur la passerelle du vaisseau, était arrivé dans le réfectoire en sa compagnie.

Très rapidement, leur discussion se tarit et il s'était jeté sur la nourriture, satisfaisant une faim et un besoin de nourriture qu'il n'avait pas soupçonné avant de se retrouver face à son assiette.

Une fois sa faim calée, il avait devisé avec le jeune homme au matricule LM. Ils échangeaient leurs informations ensemble quand une jeune femme étaient rentrés dans la salle des repas.


***Nous sommes de plus en plus nombreux... à ce demander combien de personne ont gagné cette fameuse loterie... et surtout combien sont encore endormies dans les soutes de l'Eleonor...***

Si Youri avait été étonné de voir tant de personne présente dans le réfectoire, il n'avait pas montré sa surprise pour autant. Plus rien ne l'étonnait vraiment depuis son réveil. Il allait certainement recevoir le contrecoup de tout ça plus tard, mais pour l'instant il fallait tenir et survivre à tout ça.

La jeune femme s'était mise à parler dans une langue compréhensible, demandant l'attention et appelant à la coopération entre les présent. Une autre personne, un homme s'était mis à traduire dans deux autres langues. La première fut une douce musique à ses oreilles, la deuxième parut plaire à son camarade de table.

"Je pense que nous devrions apporter toute notre attention à ce qui se passe en ce moment... quelque chose se prépare et je pense qu'il ne faudrait pas louper le coche..."

Encore torse nu, simplement affublé de sa chemise de réveil déchirée, il se tourna ostensiblement vers les orateurs et attendit un peu pour voir ce qui allait se préparer. Il avait déjà en tête que son camarade brun à ses côtés allait certainement bouger.
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Mer 26 Nov 2014 - 13:07

Il était l’heure. L’heure fatidique. Le grand jour comme on dit ! Sauf que jour, heure, tout ça n’e faisait plus vraiment sens à ses oreilles. Pourtant, il se leva avec détermination. Voilà suffisamment longtemps qu’il attendait ! Combien de temps réel ? Aucune idée. Le temps est purement subjectif. Et il avait décidé qu’il y en avait assez à présent. Donc il était l’heure ; Il ne pouvait être ni en retard, ni en avance. C’était le bon moment, le moment tant attendu. Il s’habilla avec grand soin. Quoique ce fussent toujours les mêmes vêtements qu’il passait sous l’eau lorsqu’ils se salissaient par endroit. Un pantalon noire un brin trop court, une chemise blanche désormais froissée et d’épaisses chaussettes assorties. Des chaussures à sa pointure demeuraient introuvables… Dommage. Toutefois, et non sans émoi, il avait retrouvé quelques effets personnels. Quelques rumeurs en effet l’avaient instruit des boitiers à empreintes qui les renfermaient. Il s’y était dès lors précipité et avait découvert un trésor surprenant. Il y avait là une arme et son étui. Avec ça, un document autorisait un certain Erwin Kaiser au port d’arme sans restriction. Erwin… Erwin Kaiser ? C’était… Lui ? Il était Erwin Kaiser ? Etait-ce possible ? De retrouver son nom, comme ça, brusquement ? Il avait imaginé qu’à son nom il aurait frémi de plaisir, été submergé de bonheur voire hurlé de joie ! Mais non. Rien… En vérité, cela lui faisait encore plus bizarre. Il aurait préféré ne pas le retrouver. Qui sait ce que cache cet Erwin ? Il aurait mieux valu s’en souvenir plutôt que le voir surgir de nulle part. D’un document numérique sans plus de concret qu’un nom. Un nom. Voilà qui creusait l’écart entre lui et les autres en plus. Or il ne voulait pas se détacher du groupe. Il voulait s’y absorber jusqu’à disparaître en son corps. Ne faire qu’un. Unité. Unité. Un nom ne servait à rien… Il voulait l’unité. Et il se battait pour cela.

Alors, le document mis en poche, il glissa à nouveau l’arme dans son étui et sangla ce dernier à sa ceinture. Il hésita un instant. Fallait-il la cacher ? Ou au contraire l’exhiber ? Il prit le partie de ne rien dissimuler et la laissa donc en évidence par-dessus sa chemise, elle-même soigneusement rentrée dans son pantalon. Restait un petit quelque chose dans le casier. Une photo. Y figurait une femme, typée du nord. Au dos, aucune mention. Pas de date. Pas de nom. Rien. Juste cette femme brune qui souriait sans grande conviction. Ce visage ne lui disait rien, ne lui rappelait rien. Pourquoi y avait-il cette photo alors ? S’agissait-il d’une erreur ? Tant pis. Une photo de femme, même habillée, c’est toujours bon à prendre. Et là-dessus, il la glissa dans sa poche. Après quoi, il se dirigea vers la cabine où il avait laissé son compagnon. Il frappa quelques coups et attendit une réponse. Puis, ils se mirent ensemble en route, guidée par LV. Oui, LV lui convenait davantage. Mieux valait garder le silence sur ce nom absurde.

Ils marchèrent jusqu’au réfectoire, décidés à prendre la parole, mettre au clair les choses. De l’ordre. Unité, ce mot se répétait en boucle dans sa tête… Cela devenait obsessionnel. En entrant, surprise. Une demoiselle était montée sur une table et s’était lancée dans un discours. Il ne put s’empêcher d’avoir un mouvement de méfiance. Pour qui se prenait-elle ? Il reconnut la jeune femme qu’il avait aidée quelques temps plus tôt. Il ne lui avait pourtant pas semblé qu’elle aurait été du genre à prendre les devants. Mais il l’avait senti curieuses, soucieuse d’en savoir plus. Sa tirade était hésitante mais, la langue utilisée était tout aussi peu familière à notre homme. Voilà qui lui permettait donc de prendre le temps d’assimiler et de comprendre les grandes idées. Visiblement, ils n’étaient pas seuls à vouloir organiser ce chaos. Et son sentiment sur la dénommée Himiko se confirmait. Elle voulait savoir. Elle ne voulait pas de pouvoir. C’était évident. Un homme s’avança auprès d’elle et se mit à répéter ce qu’elle venait d’énoncer mais… Dans sa langue. Et une autre qu’il connaissait. Alors, il y avait possibilité de communiquer ? Pour de vrai ? Incroyable. Il reconnut là celui qui l’avait aidé à nettoyer les cadavres. S’il avait su…

C’est alors qu’une jeune femme rousse se fraya un chemin jusqu’à eux et commença à se proposer en chef. Elle. Elle, elle semblait bien plus dangereuse. Quelque chose dans son attitude ne lui inspirait clairement pas confiance. Elle avait un nom déjà. Et elle dissimulait quelque chose sous son débardeur. Vraisemblablement une arme… Voilà qui était rassurant. Il ne fallait pas mettre une arme dans les mains de n’importe qui. Et puis qu’est-ce que c’est que ces femmes qui veulent du pouvoir ? Il la surveillait d’un regard noir quand un homme enchaîna en annonçant avec des allures de fin du monde un événement à venir sans en dire plus. Plus suspect, tu meurs. Il en savait plus, ça crevait les yeux. Alors LV s’approcha à son tour et plaça devant lui son camarade.

- Voici l’homme qu’il nous faut.

Il le poussa un peu et observa les gens réunis en ces lieux. Il y avait pas mal de monde et tous les regardaient, les uns après les autres. Comme au théâtre. Les comédiens allaient, venait et déclamaient sur scène. L’enjeu était de taille. Il reprit alors :

- Je suis LV. Et je suis parfaitement d’accord avec vous. Il nous faut des réponses. Mais, pour cela, il faut remettre de l’ordre dans tout ça et s’unir. Or cet homme peut nous guider.

Suite à quoi, il s’avança vers celui qui semblait en savoir davantage. Il fallait qu’il parle et maintenant.

- Vous. Vous semblez plus au courant. Dis-nous ce que tu sais !

Le tutoiement lui avait échappé, glissé des lèvres. Mais il ne voulait pas attendre, il devait savoir. Ils devaient tous savoir. Ils avaient tous autant qu’ils étaient le droit de savoir ! QU’IL PARLE !

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Innokentiy Dazvsemir [ID - 862]
avatar


Votre personnage
Âge: 27ans.
Langue maternelle: Russe.
Langue(s) apprise(s):

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Mer 26 Nov 2014 - 16:42


Hm, okay. Je venais de marcher environ une heure après avoir quitté  la pièce, prenant des couloirs au hasard et cognant les murs. C’était pourri, comme endroit. Enfermé comme des rats dans un labyrinthe, on subissait l’enfermement comme une maladie. Je n’étais levé que depuis une poignée d’heure, mais j’avais au fond de moi le sentiment d’avoir quitté ma capsule de cryo’ pour une prison encore plus grande et glaciale. Et ce n’était pas les deux personnes qui s’était levé en même temps que moi qui me ferais changer d’avis. En les côtoyant, j’avais compris une chose : quoi que j’eus été dans le passé, j’étais sans doute une sorte d’asocial, et certainement pas un métier de communication, genre vendeur ou prof’.
Putain, cette blouse me gratte ! S’il n’y avait pas le risque de croiser un autre survivant que Beauté ou Nixe, je me serais sans doute mis à l’aise, et tant pis si je n’avais pas e sous-vêtement. Merde, je détestais ce sentiment d’artificiel qui suintait de tout les murs de métal que je croisais. Tiens, bim dans ta face ! Coup de poing dure dans mur encore plus dur. Je sens du sang circuler sur mon poing, quittant le circuit imposé pour se mouvoir en électron libre. Merde. Pourquoi on ne pouvait pas faire ça, nous aussi ?
Mes pensées nourrissaient une rage en mon ventre, qui nourrissait également mes pensées. Saloperie de cercle vicieux. L’enchevêtrement noueux de couloir non-naturel, s’enchaînant sans fucking logic, à l’instar des décimales d’un irrationnel, me donnèrent le tournis alors que j’avançais pas à pas vers la suite du vaisseau. Porte a gauche, porte à droite, verrou mécanique et magnétique, larme de rage. Enfermé dans une cage sans comprendre pourquoi, je prends la mesure du calvaire de l’innocent condamné. Que dire de plus ? Je tourne dans ma tête et dans ses couloirs en rond, me mordant les lèvres et cherchant une indication de direction, pour savoir d’où pourrait provenir mes pairs.
Je la trouvai en l’absence de poussière sur le sol d’un des couloirs. Des traces de pas, fraîche, me menèrent jusqu’au réfectoire où se trouvaient sans que je le sache des dizaines de mes semblables. À ce moment-là, je n’y songeais bien sur pas, et pour moi, ce n’était que la promesse de ressources précieuses comme de la nourriture, ou des vêtements, qui m’attirait ce lieu. Donc, je pris la route du self service, en espérant que tout se passerait bien.
Seulement, je crois qu’en ouvrant la porte, quand je fus accueilli par une dizaine de regard après avoir interrompu la discussion de quelques individus fort étrange. Certains étaient en blouse, d’autre avait de vrais vêtements, des représentants des deux sexes se tenaient ici, roux, bruns, blonds, de toutes les nationalités dont je ne me souvenais pas… Un rouquin ressortait du lot, de même qu’un borgne, une femme à la peau jaune et aux yeux bridés, et une rousse.
Presque honteux d’être entré su soudainement, j’eus un geste de recul avant de lâcher par réflexe :

« Euh, pardon, genre… J’vais pas vous déranger plus longtemps... »

_________________




"Qu'est-c'tu r'gardes ?"
Voir le profil de l'utilisateur
Vitus Hirsch [LM-118]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: suisse-allemand
Langue(s) apprise(s): allemand, français, anglais

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Mer 26 Nov 2014 - 17:47

Lorsque LV et LM parvinrent au réfectoire, un regroupement d'individus, réunis depuis peu, échangeait déjà sur la nécessité d'unir les hommes à bord au sein d'une organisation structurée et cohérente. Par un heureux hasard ou le fruit de la destinée, les deux garçons s'étaient manifesté au moment le plus propice, au terme des prémices d'une comédie incroyable, qui se jouait en ces lieux, et dans laquelle la lutte pour le pouvoir semblait d'ores et déjà engagée.

Vitus avait posément fait part à Erwin de ses craintes quant au projet qu'eux deux nourrissaient, tout au long de leur avancée vers la salle commune du vaisseau. Sa sagacité le laissait entrevoir le chaos susceptible de s'emparer de chacune et chacun au moment de proclamer un chef. Pour être intronisé, peut-être faudrait-il se battre. Le matricule LM-118 en tout cas avait conscience de cette réalité, et il savait au surplus quelle serait sa meilleure arme. 


*Die Feder ist mächtiger als das Schwert*

Alors que le noiraud balayait la salle d'un regard méthodique, scrutant, jugeant, évaluant chaque individualité, l'élément LV lui, non sans avoir lui-même préalablement observé la situation, prenait la parole... Il lui aménageait une voie royale pour se profiler.

Alors que LM inspirait profondément et allait prendre la parole, les éléments se précipitèrent quelques peu, retardant son entrée en scène. Un homme tout d'abord fit irruption droit après Erwin et lui dans le réfectoire, l'air assez mal en point - sans doute n'était il réveillé que depuis peu -. Ensuite, il y avait le type de la veille au soir, qui, attablé avec un comparse, conjecturait sur la nature des moments à venir, suscitant par là une réaction plutôt emportée de LV, un brin surréactif, manifestement prêt à en découdre si nécessaire.

Ce n'est qu'une fois que l'homme qui avait rallié en dernier le réfectoire eut annoncé confusément qu'il ne comptait pas déranger plus longtemps que Vitus Hirsch s'exclama, en anglais, d'une voix autoritaire, belle, séduisante, intimidante, parfaitement maitrisée, en contraste évident avec l'humilité du précédent locuteur:


- A vous toutes et tous qui êtes ici réunis... Peut-être n'en avez-vous pas conscience, mais les instants que nous vivons sont décisifs et scelleront notre sort à tous. Nous ne sommes pas rassemblés ici de manière anodine, et ceux qui se sont déjà exprimés avant moi ont saisi la nécessité impérieuse de nous liguer, de nous organiser, de fonder un Etat à bord de ce vaisseau pour le bien de la communauté. Pour l'heure, le doute règne en maître, et il n'est pas de terrain plus fertile pour le chaos que la peur et l'inconnue, ses terres que nous foulons, en ce moment même, à bord de ce vaisseau, perdu dans l'infini universel.

Le garçon interrompit son discours pour en percevoir les effets sur la foule et les particuliers. Dans son passé, il semblait évident qu'il avait dû régulièrement prendre la parole devant un public, tant cela lui semblait aisé, habituel, instinctif.

- Ce grand corps constitué de nous tous, en ce lieu rassemblé, porte un nom... Assemblée constituante. Je suis l'élément LM-118 et j'entends la présider, et plus encore pour peu que vous me l'accordiez.

Vitus se tenait droit, la silhouette fière, fixant désormais LV, qui lui-même détaillait la multitude.

- Sa première mission est de façonner un contrat social, qui liera chacun de nous pour le bien du corps dans son ensemble. De nos intérêts individuels fusionnés doit naître la puissance publique. Unus pro omnibus, omnes pro Uno!

... un silence s'installa, rapidement relayé par la voix assurée de l'élément LM-118.

- Je me porte garant de cette devise, et je m'engage à la faire respecter de tous à bord. Si vous me conférer l'autorité que je réclame, j'aurai l'occasion de poser les premières pierres d'un édifice démocratique, amoureux de liberté, dans lequel chacun pourra apporter sa contribution à la hauteur des moyens dont il dispose. La raison présidera à chacun des actes de l'Etat. Une vertu qui d'ailleurs me pousse à vous encourager, vous...

Vitus désigna le nouveau venu d'un geste de la tête...

- ... à demeurer ici, parmi nous, et à requérir notre aide alors que vous venez de vous éveiller. Nous sommes vos serviteurs.

Puis, ramenant son attention sur la deuxième personne qu'il connaissait dans cette salle, le jeune noiraud ajouta.

- Quant à toi, collègue, je t'invite à répondre à la sollicitation du matricule LV, et à participer à l'avènement de cette ère nouvelle dont on voit aujourd'hui le présage. Si tu as des informations à présenter à cette assemblée, si tu es en mesure de faire état de découvertes, je t'en prie, partage les... Nous en tirerons un plus grand bénéfice ensemble.

Prenant sa dernière inspiration, Vitus acheva...

- A présent, je suggère que chacun, l'un après l'autre, proclame un nom, celui de la personne qu'il entend suivre. Cette dernière présidera cette assemblée et sera provisoirement détentrice d'un pouvoir absolu à bord, jusqu'à la mise sur pied de l'Etat éléonorien, dont chacun d'entre nous sera légataire. Les pouvoirs seront ensuite petit à petit scindés et répartis. Notre objectif sera la démocratie. Vous tous, en gage de cette promesse et dans l'idée de la tenir, proclamez un nom je vous en prie, celui de la majorité gouvernera.

Le visage décontracté, illuminé par la satisfaction du devoir accompli, Vitus se tut. La parole était au peuple. Chacun devrait désormais dire à qui il comptait faire confiance. Sur cette base là, les passagers du spationef construirait la splendeur ou la ruine de leur avenir.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Jeu 27 Nov 2014 - 8:19

S'occuper de cadavres était assez exténuant et m'avait ouvert l'appétit. Heureusement j'avais réussi à trouver facilement le réfectoire. J'y étais assis avec mon repas depuis un certain moment, je mangeais lentement car je ne savais pas quoi faire après. Peut-être pourrais-je explorer plus en détail de vaisseau ou essayer de me souvenir de mon passé... Mais une jeune femme de type asiatique en décida autrement.

Elle été montée sur un table. Elle se nommait Himiko. Elle trouvait que le vaisseau n'était pas assez organisé, ça c'était une évidence! Elle proposait donc d'organiser un peu tout ça, de répondre aux questions que beaucoup se posait sur notre présence dans l’Éléonor. Elle avait le mérite de faire bouger les choses, peut-être que grâce à elle quelque chose d'instructif se passerait. Je vis WK ce placer devant cette Himiko et traduire en deux langues que je ne connaissais pas ce quelle venait de dire, enfin ne comprenant pas les langues je pensais qu'il traduisait.

Une autre jeune femme, Diana Lazarev, cette fois-ci rousse se mit à parler. Elle ne voulait pas suivre quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Et en soit elle avait raison. Personne ne se connaissait, il pouvait avoir une certaine affinité avec tel ou tel personne avec qui on a été dans le vaisseau mais cela restait des inconnus. Nous étions des inconnus pour nous-même donc bon comment faire confiance à de simples inconnus? Cela serrait difficile mais il le faudrait sinon cela serrait le chaos total.

Encore un autre homme parla, un message quelque peu déconcertant. Quelque chose allait bientôt se passer. Merci, mais au lieu de dire ca il faudrait mieux déballer tout ce que tu avais à dire, tout ce que tu savais au lieu de faire l'énigmatique.

Puis ce fus au tour de LV de prendre la parole. Il était arrivé avec une autre personne. Je remarquais que LV portait une arme. Rien d'étonnant pour mon petit militaire, qui dit militaire dit armes. Enfin bref. Il mis en avait cette autre personne avec qui il était arrivé. D'après lui c'était la personne qu'il nous fallait. Je regardais donc ce jeune homme à côté de LV. IL ne semblait guère malveillant, je le voyais plus comme quelqu'un d'intelligent et sérieux. Il scrutait la pièce pour me semblait-il avoir le maximum d'information, pour savoir. J'avais le sentiment qu'on pouvait compter sur lui. Au soit peut-être un bon chef, mais il fallait savoir à quoi il pensait avant de juger.

Il commença une longue tirade. Il savait ce qu'il faisait, il avait un langage assez soutenue et je trouvais qu'il avait beaucoup de charisme. Il avait capter l'attention. IL se nommait LM, il voulait l'unité des personnes du vaisseau, mettre en place un contrat social donc des lois. Après avoir lâcher une phrase incompréhensible pour moi, il dit que cela pourrait être notre devise. Il voulait que personne ne soit mis à l'écart, qu'on partage nos informations.  IL voulait qu'on vote pour un chef absolue dans l'immédiat jusqu'à ce qu'il y ait un "etat éléonorien".

De tout les discours celui de LM était le mieux. Bien qu'il semblait très stricte, nous étions des matricules, en soit ce n'était pas faux mais pour moi cela faisait objet. Mais dans notre situation des règles strictes serait plus profitable jusqu'à ce que tout se mette en place. Je pris donc la parole après mettre lever de me chaise pour qu'on me voit:

- Bonjour tout le monde, je suis NS. Comme vous l'avez tous dit, il est évident qu'il faut organiser le vaisseau pour ne pas tomber dans le chaos. Je ne veux pas être chef, je ne pense pas avoir l'âme du leader qui ferait régner l'ordre. Je pense que d'autre sont plus apte à ça ici. Personnellement si je dois choisir dans l'immédiat un chef provisoire, je choisirais LM.

Après un regard vers ce LM je reportais mon attention au autre.

- Je m'explique sur mon choix: j'ai l'impression qu'il sait ce qu'il fait, que lui a cette âme de leader. Mais comme il l'a dis. Quelque soit la personne qu'on voudrait majoritairement comme ce chef, ce dernier aura le pouvoir absolue, à la limite du raisonnable j'espère, jusqu'à ce que tout dans le vaisseau soit organisé. Et j'espère qu'on ne tombera pas dans une sorte de dictature, j'aime ma liberté.

Je me rassis après avoir fini de parler, regardant la salle en attendant d'autres réactions. Peut-être aurons nous droit à un crêpage de chignon entre Himiko, Diana et LM. A voir.

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann


Dernière édition par Mathew Johnson le Lun 8 Déc 2014 - 15:06, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Ven 28 Nov 2014 - 16:11

Interpellé par LV et LM pour donner plus de précision sur son annonce, Youri attendit que le jeune homme, NS, ait finit de parler. Il venait de se proclamer en faveur du jeune homme brun que Youri connaissait. Alors que le silence revenait, et voyant que LV le regardait toujours du coin de l’œil, Youri prit la parole à nouveau.

« Je ne voulais pas donner l’impression que je savais quelque chose que tout le monde ignore avec mon intervention… Disons que je réfléchissais à haute voix… Cependant… ce que j’ai annoncé est en train de se produire. »

Petit silence puis reprise.

« Nous sommes tout en attente de quelques choses. Bloqués par notre absence de souvenir, par les douleurs du Réveil. Réveil forcé par une machine, l’IA que certains ici connaissent tandis que d’autres n’en ont jamais entendu parler.

Je vois que certains portent des vêtements différents, alors que d’autres comme moi, sont encore en blouse de réveil. On dirait même que certains ont trouvé des informations sur leur passé alors que beaucoup d’autres sont encore dans un flou totale sur leur identité… Ou est-ce que je veux en venir ?? Quelque chose est en train de naître de ses besoins, quelque chose porté par ce jeune homme.

LM a tout à fait raison, il faut s’organiser et créer quelque chose pour que nous soyons tout en état de survivre puis de vivre dans de bonnes conditions sur ce vaisseau spatial.

Il faut que nous puissions compter sur quelqu’un pour partager les informations existantes, répartir les tâches afin que tous, et je ne parle pas que des présents mais aussi des milliers d’autres comme nous encore en sommeil hibernateur, afin que tous donc nous puissions agir dans l’intérêt commun.»


Nouveau silence. Youri croisa ses bras devant lui.

« Je pense que LM à l’air d’avoir une vision du travail qu’il reste à accomplir dans cette direction, de plus il a déjà du soutien, lâcha-t-il en désignant Erwin et NS, et il semble assez jeune et costaud pour supporter le poids de cette responsabilité. Pourquoi pas lui faire confiance et le laissez travailler. Il sera toujours le temps plus tard, une fois que nous serons installés dans de bonnes conditions pour remettra à plat tout ça et modifier ce qui ne va pas.

LM, tu as ma voix. »

Décroisant les bras, Youri bascula légèrement la tête en direction du jeune homme brun. Un simple salut, qui voulait cependant dire beaucoup plus qu’il ne paraissait, mettant à fin à son petit discours qu’il n’avait pas prévu aussi long.

Youri se rassit sur le banc qu’il venait de quitter, face à l’auditoire et à LM, prêt à écouter la suite des évènements, ne quittant pas ce dernier du regard, un regard quelque peu plus froid que les louanges qu’il venait de tresser.


Dernière édition par Youri Maslov le Sam 29 Nov 2014 - 11:14, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Lazarev [HV-258]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Russe
Langue(s) apprise(s): Anglais

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Ven 28 Nov 2014 - 19:59



« Se prendre en main »

Protection, calme et survie.


LM, hein. LV. NS. Ou plutôt, Prétendant Chef, Acolyte et Blondy. Chacun y était allé de son discours personnel dans le but de faire impression. J'avoue que Prétendant Chef a réussi à me convaincre. Lui est figure d'autorité. Je sens que je peux le laisser faire. J'ai écouté son discours attentivement, j'ai hoché la tête. Ma décision, bien que provisoire, est faite. Je lève simplement la main, ponctuant mon mouvement d'un:

« J'adhère. »

Bien entendu en anglais, comme toujours, pour être comprise par la majorité. Sauf que je ne compte pas seulement adhérer. Je m'approche de la personne qui a décidé que Prétendant Chef irait sur le trône du dirigeant, ce qu'il a presque imposé de manière très entreprenante. Mais c'est ce qu'il faut, quelqu'un qui n'hésite pas. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres. J'en reviens à l'autre, là. Celui armé, qui ne se cache pas. Il m'a regardé bizarrement, allez savoir pourquoi. Je croise les bras en m'avançant, regardant entre autre un nouvel arrivant. Pourquoi pas. Arrivé à sa hauteur, je lui montre simplement ma plaque. Autant qu'il comprenne le comment de la présence de cette arme. En plus, j'ai vraiment l'impression que j'ai cette sale habitude, de la montrer. Les réflexes, toujours les réflexes. Je continue de regarder l'assemblée, le chef, d'un air perçant de neutralité. Je me permets de glisser un mot à l'Armé. Autant avoir ces personnes de mon côté, et non contre moi pour une quelconque raison. Il doit être comme moi, au final.

« Je suis de ton côté. Pas contre toi, ni contre personne. Tout ce que je veux, c'est la sécurité.»

Voilà qui est plié. Je lui lance un regard et reviens vers le groupe. Certains montent sur les tables, font n'importe quoi, d'autres semblent perdus, d'autres encore, moins. Je peux, étrangement, difficilement comprendre le sentiment qui naît en moi face à cette situation pour ainsi dire assez chaotique. C'est comme une sonnette d'alarme. Quelque chose qui s'affole en moi. Je secoue la tête. Il doit y avoir du contrôle, du calme, de la compréhension. Que pourrais-je faire? Je ne sais pas grand chose... A moi que. Je me racle la gorge, sans vraiment faire attention si j'ai l'attention de tous.

« Je sais où trouver des vêtements et des affaires semblant nous appartenir. C'est très simple. »

Je marque une légère pose. Je dois moi aussi prendre les choses en main. Je décide de jouer cartes sur table et laisse voir ma plaque, comme si ça allait changer quelque chose. Ça veut au moins dire que j'en suis capable.

« Personnellement, j'aimerai aider à la sécurité, comme autrefois, semble-t-il. Faire en sorte que tout se passe bien, quoiqu'il arrive. Et je vous soutiens, aussi, LM. Maintenant, si quelqu'un veut savoir ou se trouvent ses affaires, je suis juste là. »

Un léger hochement de tête termine mon intervention, je joins les mains derrière mon dos, menton haut, et recule d'un pas, pour m'asseoir sur une table, simplement. C'est déjà bien assez pour moi, je crois. J'espère vraiment pouvoir aider, que personne ne soit blessé, que personne ne meurt. Protéger. Je veux juste protéger. Ceci est mon objectif. Protéger le futur Chef, mais aussi les autres. C'est possible, j'en suis capable. Peut-être devrai-je faire équipe avec certaines personnes, je m'en rends compte. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle. Je ferai avec. Il faut mettre toutes les chances de notre côté, celui du vaisseau, celui de la raison et du calme.
Le calme, il me faut juste du calme. C'est quelque chose de bien, le calme, n'est-ce pas? Tout faire pour qu'il y aie du calme, ça, c'est bien, comme objectif. Protéger, le calme, la vie, la survie.

Codage by TAC

_________________

CornflowerBlue
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Break [WK-911]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Russe, Allemand, Français, Italien (bribes)

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Ven 28 Nov 2014 - 22:01

Et bien ! En voilà de l'agitation. C'est presque choquant de voir autant de monde au même endroit. Alors que bon, au fond, c'est logique, vu la taille de cette coque de noix, il aurait été surprenant qu'ils ne soient qu'une poignée.

Les choses se sont un peu précipitées. Les gens ont l'air inquiets, angoissés, voire paniqués pour certains. Tandis que tout le monde y va de son petit discours, il continue de manger ses pommes tranquillement assis sur sa table, s'amusant parfois à en passer une dans la manche de son pull pour le plaisir d'en sentir le poids. C'est donc officiellement, il ne partage pas l'inquiétude commune. Il a du mal à s'inquiéter de problèmes purement théoriques. Une fois digéré le choc du réveil et la perte de mémoire... et bien il pouvait simplement constater qu'il était en bonne santé, si l'on excepte son oeil gauche aveugle, il y avait à manger, il avait trouvé des vêtements et à première vue pas de menace directe. Rien ne lui disait qu'il serait de bon augure de récupérer ses souvenirs. C'était un pari risqué, ça pouvait valoir le coup, ou pas. En attendant, WK, ce n'était pas pire qu'autre chose comme nom.

Il reconnaissait les deux hommes avec qui il avait débarrassé les cadavres de la salle de réveil. Il était évident qu'ils étaient plus avancés que lui dans la découverte de cet environnement particulier. Beaucoup dans cette salle avait de l'avance sur lui, enfin, ils semblaient considérer qu'ils avaient de l'avance. Aussi loin qu'on irait dans l'espace, les humains vivraient toujours au milieu de paniers de crabes. Il préférait regarder tout ça de loin, ce genre de spectacle était toujours plus amusant, de loin.

En attendant, il était d'accord avec tout ce beau monde sur un point. Il valait mieux s'organiser, ne serait que pour comprendre le fonctionnement du vaisseau afin de limiter les éventuels mouvements de panique et être en mesure de réagir en cas de réels problèmes. Les deux femmes lui paraissaient trop hésitantes. Elles ne manquaient pas de bonne volonté certes, mais il était évident qu'elles s'étaient proposées parce qu'il fallait que quelqu'un mette ça sur la table. La décision à prendre lui paraissait évidente. Allons y ! et en souriant...

Ma voix va aussi à LM, pour les raisons déjà évoquées. Ceci dit, je pense qu'il vaudrait mieux faire dans l'autre sens. Plutôt que de chacun dire au hasard ce que nous savons faire, il faudrait dresser une liste des choses à faire et constituer des groupes en fonction de nos capacités respectives. Sinon, je crains qu'on n'en voit jamais la fin...

Puis il ajouta en allemand et en russe :
Pour ceux qui le voudraient, si c'est plus simple, je peux vous transmettre la conversation dans ces langues...

_________________

Mais avec un seul oeil, il est impossible de tout voir n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
Elzia Jdanov [JR-573]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Russe
Langue(s) apprise(s): Allemand et Chinois (Parlées)

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Sam 29 Nov 2014 - 16:44

Assise en tailleur dans un coin du réfectoire, se reposant depuis la fin de son repas amplement mérité, Elzia assistait au débat, d'abord d'un air médusé à son commencement puis d'un œil inquiet suite à la proclamation du jeune Tyran. Une météorite allait-elle traverser la pièce pour écraser la face de ce garçon comme pour la blonde lors du Réveil ? Quelques haut-le-cœur plus tard, la jeune femme se leva en tentant de recouvrer son calme.

Donc on ne se pose même plus de questions, un type débarque et annonce vouloir prendre le contrôle absolu et tout le monde le suis ? Et en plus avec un discourt bien trop paternel et formateur pour être crédible. Un "amoureux de liberté" comme lui ils courraient déjà tous au massacre. Un corps ? Dont il sera la tête et nous les muscles dociles... Devinez qui devra se jeter dans la gueule du loup le moment venu, lui ou bien moi ?

Soit, il avait l’avantage du nombre pour le moment, quelques voix dans sa poche. Un traducteur, deux personnes armés et un type énigmatique. Ah et un blond à l'apparence inutile mais qu'elle se souvenait avoir croiser à son réveil. Quelque peu dangereux maintenant de s'opposer à cela, se rendaient-ils compte de ce que pourrait devenir ce petit rassemblement à l'avenir ? Aussi bien ce pouvait être l'expérience récente de la mort imminente qui rendait à présent Elzia paranoïaque. Bah autant tenter d'y mettre un frein avant qu'il ne soit trop tard.

- Donc la meilleur idée que l'on ai pour retrouver le calme à bord c'est de mettre au commande un type comme lui. Elle pointa le fameux élément LM-118 du doigt. Proclamant vouloir pacifier le vaisseau accompagné de sa garde armée personnel ? Elle désigna cette fois la rousse et le type dont elle ne se souvenait que trop bien le visage pour l'avoir abandonnée à son sort, frôlant la mort.

Petite pause afin de garder son calme.

- Il distribuerait donc les rôles ? Ferait justice ? Aurait le pouvoir législatif et décisionnaire ? Ainsi que l'appuie de l'armée ? Son état Eléonorien n'est rien de plus qu'un leur. Nous avons peur ? Nous somme divisé, bien-sur puisque nous somme seuls, sans souvenirs et perdu. Devons-nous pour autant lui laisser gérer la totalité de nos vie ? Au delà du fait que je suis contre, en avons nous le droit ? D'abandonner notre libre arbitre seulement en l'espace d'un petit discourt. Je propose une tout autre alternative. Une élection, tenue ici même qui aura pour but de choisir un président d'assemblé dont le rôle unique sera de choisir les différents responsables de services, ceux-ci détiendront ensuite les pouvoirs dont-ils auront besoin pour accomplir leurs missions. Que diriez vous de... L'I.A comme personnalité neutre, pour s'occuper des bulletins, ainsi que d'un message d'annonce visant à ne pas oublier les gens qui ne sont pas forcément parmi nous. Elle jeta un regard lourd de reproche au LM comme pour le réprimander d'avoir lancé un tel vote en l’absence du plus grand nombres de personnes.

Au moins aurait-elle participé, elle se rassit donc après avoir fait un tour sur elle-même mirant chaque personne. Ses jambes tremblaient comme elle se retrouvait assise en tailleur, et son ventre papillonnait d’embarras, le rouge lui montant légèrement aux joues elle fit mine de s'ennuyer en enfouissant son visage au creux de ses paumes.

[HRP] Je pars du principe que Jillian me traduit mais bon, il peut toujours me laisser en galère auquel cas c'est du Russe xD [/HRP]


Dernière édition par Elzia Jdanov le Sam 29 Nov 2014 - 16:54, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Shitaka Maemune [HK-777]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Japonais
Langue(s) apprise(s): Anglais

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Dim 7 Déc 2014 - 17:42


Un homme s’était alors approché de la table, traduisant ce qu’elle disait dans cette langue qui n’était pas la sienne. Il était doué, enfin elle ne comprenait rien à ce qu’il racontait, il fallait espérer qu’il fasse du bon travail. Elle l’avait salué d’un signe de la tête lorsqu’il s’était proposé. Himiko ne savait pas que son discours allait soulever une telle pagaille. Elle avait même commencé en douceur pour éviter de froisser certains réticent. Mais il fallait croire que les choses étaient plus compliquées qu’elles en avaient l’air. Apparemment dans cette jungle elle était le plus petit des prédateurs. Une rousse s’était ensuite avancée après son discours pour en énoncé un à son tour. Des paroles qu’elle sentait plus agressive, elle n’avait pas confiance en cette femme qui soit disant connaissait son nom. Peut-être l’avait-elle inventé, comme HK.

Quelques instants plus tard c’est un homme qui prit la parole. Elle le reconnut de suite, LV, l’une des personnes qui l’avaient aidé à manger et à se vêtir (car oui, elle n’a plus une blouse blanche mais une combinaison neutre, grise…). Mais il ne vint pas lui prêter main forte, ni à cette Diana Lazarev. Non, il présenta quelqu’un de nouveau, assurant qu’il serait le meilleur chef qui soit. Debout sur sa table, Himiko se sentait mal, mais n’en faisait rien paraitre. S’ensuivi alors discours et opinions. Ce LM que LV avait présenté ne semblait pas plus âgé qu’elle, et n’avait à priori pas plus dit que Diana ou elle-même. Cependant son monologue avait touché la foule en plein cœur, qui n’avait d’yeux que pour lui. Et pourquoi ce LM plutôt qu’elle, hein ? A part le fait qu’il n’avait parlé pour ne rien dire et était rentré dans le tas comme un bourrin tel un tyran réclamant les pleins pouvoirs. Est-ce que tous les gens sur ce bâtiment étaient tous aussi naïf les uns que les autres ? Même Miss Lazarev avait subitement changé d’avis.
Himiko regarda LV. Cet homme était malin, il y avait surement beaucoup de privilège à présenter cet homme. Et a priori, les habitants de ce vaisseau préféraient un tyran à une femme qui posait une hypothèse. Car oui, elle n’avait été claire sur rien pour justement discuter d’un hypothétique système de commandement… ou qu’importe son nom.

Etrangement deux notions désagréables venaient à son esprit. Misogynie et racisme. Elle avait l’impression que les Eléonoriens l’avaient déjà effacé de leur mémoire. C’est alors qu’une femme, à priori plus réfléchie que les autres, proposa une option. Option qui ne dérangeait pas du tout Himiko. Cette dernière ne voulait pas le pouvoir pour manipuler, ou autre chose. Elle le voulait pour savoir la vérité, pour aider ces gens, pour être certain que ce soit fait ainsi, puisque, qui sait ce qu’il adviendra du vaisseau si cet homme viendrait au pouvoir absolu ?

« Je suis d’accord avec cette femme. Ne soyez pas naïf à vouloir donner le tout-pouvoir à un seul homme pour la seule et unique raison qu’il ait réussie à vous manipuler avec sa langue. Il faut diviser ce pouvoir pour éviter la mise en place d’une tyranie. Le choix de l’IA est très bien choisi. Faisons cette élection ainsi. »

De cette manière, même si ce LM est élu, il ne pourra pas être le grand manitou de l’Eléonor. Qu’elle soit ou non dans ce « gouvernement », elle s’en fichait. Dans tous les cas, elle le surveillerait du plus près possible. Et s’il le fallait, elle ferait ses petites enquêtes seule.

« Bien… Il faut trouver de quoi écrire à présent… Directement sur les panneaux de contrôle chacun son tour ? »

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Lun 8 Déc 2014 - 15:06

LM avait convaincu d’autres personnes que moi et même la jeune femme appelée Diana avait changé d’avis. Plusieurs lui avaient donné leurs voix. Mais une jeune femme se leva et débita un long discours. Certains points me plurent, elle avait trouvé des solutions à des problèmes que je me posais comme comment limiter le pouvoir du futur élu et donc ne pas tomber dans une dictature. Bien qu’on soit dans une situation dans laquelle il faudrait s’organiser et vite, je tenais à ma liberté. Cette jeune femme avait donc proposé une élection, cependant pour moi nous étions déjà en train d’en faire une étant donné que trois personnes s’étaient proposées et que d’autres avaient voté. Mais il était vrai que toutes personnes susceptibles de voter n’étaient certainement pas toutes réunies ici et que, avouons que c’était un peu brouillon. Pour moi elle avait protesté pour faire la même chose en plus équitable, ce qui était parfait. Mais mon seul problème était l’impression qu’elle nous prenait pour de pauvres petites brebis égarées, ce qu’étaient la plupart. Mais m’étant réveillé depuis un certain temps, je n’étais plus ni apeuré ni perdu par la situation, je l’avais accepté depuis peu, à présent j’étais plus blasé d’être enfermé dans un vaisseau à rien faire qu’autre chose. C’est pour ça que quand enfin quelque chose se passe, je démarre au quart de tour. Certes il faut être réfléchi dans ce genre de situation mais au moins ma réaction spontanée et pour certain sûrement irréfléchi avait eu l’effet de délier les langues. Par contre, je n’aimais pas qu’on me prenne pour un blondi avec un seul neurone, les stéréotypes n’étaient pas trop les bienvenus pour moi, nous étions tous égaux dans l’histoire, nous vivions la même aventure, point.

À peine, avais-je pensé ça que la première femme, Himiko si je me souvenais bien, repris la parole pour appuyer ce que la nouvelle intervenante avait dit. Son discours m’énerva un peu car elle aussi nous traitait de naïf et de personnes manipulables. Excusez-moi de choisir la personne qui avait le plus de charisme et le plus de potentiel dans les prétendants chefs, je me suis peut-être trompé mais tout le monde peut avoir un avis sans être traité comme ça. Surtout que j’avais bien stipulé que je ne voulais pas de dictature. Enfin bon, il ne fallait pas que je pense aux points négatifs qui ressortaient d’après moi de leurs paroles, ce qu’il fallait dans l’immédiat c’est que ça bouge, pour que tous ensemble, nous puissions avancer. Je repris donc la parole :

- Comme je l’ai dit précédemment je ne veux pas tomber dans la dictature. Et il est vrai que le mini vote qu’on était en train de faire n’était pas très judicieux ni équitable. Il vaudrait en effet mieux faire une annonce pour que les personnes réveillées n’étant pas présentes en ce moment puissent savoir ce qui se passe, dis-je en faisant un hochement de tête à la nouvelle intervenante en signe d’excuse d’avoir exclu les personnes non présentes. Si quelqu’un sait où il y a un microphone pour faire une annonce globale dans le vaisseau, comme une salle des commandes, je veux bien y aller. Et sinon les personnes voulant prétendent être chef de l’État Éléonor ou président/présidente de l’assemblée, à la guise de la majorité je me fiche du titre, pourraient « préparer » leurs discours du pourquoi du comment ils veulent être titulaire de poste et ce qu’ils comptent en faire pour qu’on ait toutes les clés en main pour le vote. Et ainsi chacun votera en son âme et conscience.

Je réfléchis quelques instants de plus avant de reprendre

- Et pour finir, je voudrais savoir aussi quels seraient les différents services ? il faudrait peut-être se mettre d’accord, faire une liste et la majorité les choisis ou bien c’est la personne remportant l’élection qui les désigne et ils peuvent être changés ou modifiés à tout instant ?

A la fin de mon petit discours, je me levais pour me placer à quelques mètres de la porte pour continuer à écouter la situation et en même temps prêt à aller faire l’annonce quand quelqu’un m’indiquera où se trouve la salle pour faire l’annonce.

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Ven 12 Déc 2014 - 10:20

La rousse armée - voilà qui donnait déjà deux raisons de se méfier - s'approcha de lui et lui glissa quelques mots. Aussi brusquement que rapide. La langue lui était trop peu familière. Mais il lui sembla saisir qu'elle était de son côté. Que....? Voulait-elle trahir les autres ? S'imaginait-elle que lui, Erwin ou plutôt LV, avait un quelconque plan pour les sauver ? Un mot toutefois ressortait: Sécurité. Si c'était ce vers à quoi elle aspirait, ils allaient s'entendre. N'ayant pas compris grand-chose de plus de son charabia, il lui accorda un hochement de tête, l'air entendu. Se refusant à faire voir qu'il n'entendait pas tellement ce qu'elle disait... Était-elle réellement un obstacle de moins ? Ou au contraire, une traîtresse en puissance ? Il s'interrogeait sur le jugement à faire de la demoiselle jusqu'à ce que...

Retournement monumental. Coup de théâtre. Un vrai. Vrai de vrai. Alors que les voix se multipliaient en faveur de son camarade, une femme se leva révoltée pour crier à la tyrannie. Ce petit bout de femme, tout petit, appelait à la démocratie et, après son intervention, des hésitations se faisaient plus que sentir dans l’assemblée. Pourtant, ce qui perturbait le plus notre homme, ce n’était pas son regard de défi, son air accusateur envers lui ou encore ce qu’elle défendait dans ses propos. L’opinion qu’elle avait était sans doute louable. Mais tout bonnement irréalisable. Mais non, le plus perturbant, c’était ce visage. Ce visage… Celui de la photo. Sans aucun doute. Il avait une photo de cette nana dans sa poche putain. Et il n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle foutait là ! Il se souvenait d’elle vaguement à son réveil… Ils avaient emprunté le même couloir, le même bout de chemin. Puis ça s’arrêtait là. Il ne se rappelait pas l’avoir revu par la suite… Et si… Et si elle lui en voulait parce que, elle, elle se souvenait de lui ? Merde. Voilà qui est plus que gênant. Il jeta un regard à son camarade puis sur elle. Il se sentit soudain coincé. Pas question de laisser tomber son ami. Et elle alors… ? Qui était-elle ? Lui devait-il quoi que ce soit ? Devait-il au nom d’un passé qu’il a oublié se ranger à ses côtés ? Il opta pour la diplomatie. Troublé. Il s’effaça pour laisser la parole à LM. Lui saurait comment réagir.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
I.A. [Intelligence Artificielle]
avatar


Votre personnage
Âge: Sans âge
Langue maternelle: Binaire
Langue(s) apprise(s): Toutes

MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   Sam 11 Avr 2015 - 14:22

Les gens parlaient dans une multitude de langues, un traducteur leur facilitait la tâche en rendant ce brouhaha intelligible. C'est donc grâce à cet homme que Nora entrerait en scène...

Les souvenirs lui étaient venus d'abord par bribes décousues puis de plus en plus nettes et de plus en plus souvent. Le jour où elle reçut son billet. L'entrainement avec les autres. Les leçons. Aujourd'hui, après tout ce temps, elle se souvenait et, en regardant ces gens, la haine l'envahissait. Le blond dont elle se souvenait parfaitement le visage souriant. Les personnes armées. Et tous ceux qui proféraient de longs discours. Elle voulait qu'ils cessent de faire comme s’ils étaient les seuls à bord. Elle devait empêcher qu'ils se propagent tels des cafards une fois leur destination atteinte. Elle le devait pour les autres cachés parmi les passagers. Alors elle attacha solidement les explosifs planqués sous sa veste et adressa en son for intérieur une prière en tout ce en quoi elle croyait. Demain devait être meilleur qu'Aujourd'hui.

Les starlettes de cinéma prétendument engagés, les pseudos scientifiques recherchant le profit, les vermines de l'armées se mettant au service de la barbarie, les criminels pardonnés injustement. Probablement grâce à des avocats véreux comme celui à la verbe facile. Qui a pensé aux familles ? Aux victimes ? Envie de vomir. Les rebelles pacifistes. Quelle blague ! Heureusement qu'il y avait aussi quelques-uns des leurs. Pour rependre la parole.

Elle hoche la tête en plongeant son regard dans celui de la rousse puis sourit, court droit sur le traducteur, presse l’interrupteur placé sous sa ceinture et a juste le temps de proférer en un cri de guerre : "L'ACADEMIE SAUVE LE FUTUR !" avant d'exploser dans une déflagration monstrueuse à mi-chemin de sa cible, en plein milieu du réfectoire.

Blessures dues à l'explosion:
 

[HRP]Ceux qui survivent fuient les lieux et l'I.A ferme le réfectoire pour cause de dégâts structurels. Le premier d'entre vous ouvre la suite de l'Event où il le veut, même si il n'a pas participé à celui-ci.[/HRP]


[Suite ICI]
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé []



MessageSujet: Re: [Event] Se prendre en main [Terminé]   

 

[Event] Se prendre en main [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~¤ Event : Quatrième pylône ¤~ (terminé)
» - Event IV - Prendre ses Jambes à son Lekku
» Prendre en main sa vie c'est faire sa Monica ? • Bellamy
» Je saurai entendre une légende, prendre en main mon destin [Nova]
» Un coup de main ? [Terminé]

L'Eléonor ::  :: Confort :: Réfectoire