Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]

Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   Lun 29 Sep 2014 - 12:15

Un immense couloir vide était éclairé par la seule lumière des étoiles. Ce couloir était en fait une immense passerelle totalement ouverte sur le vide de l’espace. Les murs, le plafond, tout était en une matière transparente qui permettait d’avoir une visibilité totale sur l’extérieur.

A chaque extrémité, une porte magnétique coulissait pour laisser entrer et sortir les personnes désireuses de venir plonger leur regard dans les abysses insondables de l’espace.

De nombreux corps célestes étaient visibles, et la lumière des différents soleils se reflétant sur eux illuminait la passerelle plongée dans une totale obscurité.

Une des deux portes s’ouvrit avec un petit chuintement, laissant passer un individu marchant tranquillement. Youri était parti de la salle contenant la base de données et avait trouvé une sorte de panneau à écran tactile qui s’était activé à son approche. Il avait essayé de comprendre les différents symboles et après plusieurs minutes de réflexion, avait conclu qu’il était en train de regarder un plan du vaisseau assez schématique.

Des bandes lumineuses de couleurs différentes courraient au sol et le long des murs comme pour guider les victimes du réveil forcé. Celle de couleur bleu semblait traverser le vaisseau dans son ensemble pour arriver dans une salle portant un symbole représentant une assiette.

Il s’était donc mis en route suivant les bandes bleues. Après une bonne demi-heure de marche il était arrivé face à cette porte magnétique qui s’était ouverte d’une simple pression de la main. Le spectacle de l’immensité spatiale s’était imposé à lui et c’est dans un silence abasourdi qu’il avait réalisé les quelques pas lui permettant de passer la porte.

Là au milieu de la passerelle, il était immobile, regardant avec dévotion le vide spatiale, ne semblant pas pouvoir se satisfaire de cette beauté mystérieuse.


« Félicitation aux grands gagnants… » un silence puis il reprit :

« En effet… nous sommes certainement chanceux… ce spectacle est… magnifique… »

Le silence de la passerelle reprit ses droits sur ce dernier mot. Youri s’approcha de la paroi et posa sa main sur son faible reflet. Il pouvait à peine se voir, le matériau de la paroi devait avoir été conçu pour ne pas gêner la visibilité vers l’extérieur avec de banals reflets des passagers.

Il arrivait cependant à distinguer ses traits et sa silhouette. Avec sa blouse de réveil déchirée et nouée à la taille, laissant son torse totalement nu, son visage marqué par la fatigue du réveil et ses cheveux chatain-auburn en bataille, il ne ressemblait pas à grand-chose. Pourtant ses yeux semblaient regorgés d’une énergie qui n’habitait pas son corps.
Une détermination sans faille était présente, fruit d’une forte volonté et surtout d’un sentiment de confiance dans les évènements. Il avait plus ou moins compris pourquoi et comment il était arrivé là, et cela lui permettait de se concentrer plus facilement sur son environnement.

Youri noyé dans la contemplation du vide abyssale failli ne pas entendre le chuintement de la porte s’ouvrant à quelques mètres de lui. Il se retourna tranquillement vers le nouvel arrivant. Etrangement, alors qu’il se tournait une phrase s’imposa à son esprit :


« … Et si tu regardes dans un abîme, l'abîme regarde aussi en toi. » La pensée le fit sourire inconsciemment, son esprit cherchant à se rappeler d’où pouvait lui venir une telle pensée.
Voir le profil de l'utilisateur
Vitus Hirsch [LM-118]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: suisse-allemand
Langue(s) apprise(s): allemand, français, anglais

MessageSujet: Re: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   Mar 30 Sep 2014 - 18:03

D'un pas fugace, Vitus passa le seuil du portique qui donnait sur la passerelle du vaisseau. Le corps et l'esprit revigorés, il exaltait désormais une force peu commune, sans doute l'expression de sa sérénité recouvrée. Les longs échanges que lui et LV-493 avaient menés dans leur langue maternelle avaient eu sur chacun des personnages un effet remarquable; dans le cas du noiraud, l'effet en question s'était traduit par un regain d'audace et de confiance. Pendant un instant, le garçon avait cru s'être réveillé aux enfers, or, il était en fait évident qu'il foulait un lieu sacré, dont il devait s'efforcer de faire son 7e ciel...

Une forme indistincte se dressait face à la baie d'observation, en biais, bénéficiant par là d'un angle de vue privilégié sur le sas d'entrée et une partie du panorama stellaire. D'un pas résolu, Vitus entreprit de se rapprocher de l'inconnu. Il s'agissait d'un homme. Taille supérieure à la moyenne. Torse nu. La mine vaguement soucieuse.

Hirsch posa un regard d'acier sur ce corps silencieux, alors que lui-même se complaisait dans le mutisme le plus absolu. Il avait suffisamment palabré au cours des dernières heures, et alors que la fatigue le gagnait, il se dit que si l'autre ne lui adressait pas la parole, il ferait de même. Résolument muet. Spectateur docile des beautés infinies de l'univers.


*Meiner Herkunft? Nein, bestimmt nicht... Ist doch egal... Hat er aber nur den erforderlichen Mut um mich anzusprechen?*

En l'absence de tout repère visuel suffisamment défini, quand bien même le vaisseau devait fendre le vide intersidérale à une vitesse incroyable, il était impossible aux deux passagers de s'en rendre compte. Vitus aurait pourtant été prêt à plus d'un sacrifice pour en savoir plus à ce sujet...

Alors que le temps semblait s'être figé, LM contourna ce nouveau personnage devant lui pour s'appuyer sur la rambarde du pont principal de l'Eléonor. Bien des instants s'écoulèrent avant qu'enfin...

[hrp] Meiner Herkunft? Nein, bestimmt nicht... Ist doch egal... Hat er aber nur den erforderlichen Mut um mich anzusprechen? ---> De la même origine que moi? Non, assurément non... mais qu'est-ce que cela peut bien faire? Aura-t-il toutefois seulement le courage de m'adresser la parole? [/hrp]

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Re: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   Ven 3 Oct 2014 - 8:58

Le silence était total après que le jeune homme brun se soit avancé sur la passerelle. Youri l’avait regardé entrer en le détaillant rapidement. Ses pensées basculant totalement sur la situation présente.

*** Une autre personne ! et un homme cette fois ! … Il y a donc bien plusieurs « gagnants » à cette loterie… il a du se réveillé plus tôt que moi… il fait plus jeune… 25-27 ans je pense… il a l’air plus en forme que moi… il a dû trouver à manger ou un endroit pour dormir sans doute… peut-être d’autres gens pour discuter… il n’a pas vraiment eu l’air étonné de me voir…***

Le jeune homme venait de s’installer à côté de lui le long de la rambarde et regardait l’espace en silence. Youri n’avait pas dit un mot mais il avait suivi du regard le jeune homme. Ils étaient l’un à côté de l’autre, Youri le regardant quelque peu fixement et se demandant pourquoi ce jeune homme n’avait pas parlé.

*** Est-ce qu’il est muet ? Peut-être a-t-il des séquelles suite à son réveil… j’ai eu de la chance de ne pas ressentir de troubles mentaux mais tout le monde ne réagit peut-être pas aussi bien au réveil… la jeune femme, semblait extrêmement fatiguée et faible alors que j’étais en meilleure forme… à moins que… peut-être ne parle-t-il pas une langue connue par beaucoup de gens… j’ai eu de la chance avec elle qu’on puisse se comprendre… ***

Tournant son regard vers l’espace, Youri prit la parole après ces quelques instants de silence, parlant dans la langue qu’il lui semblait plus familière et surtout qui avait déjà servi à communiquer avec quelqu’un.

« J’espère que vous allez comprendre ce que je dis… Je suis… rassuré de voir que je ne suis pas seul à l’intérieur de ce vaisseau spatiale… Je pensais bien qu’il devait y avoir d’autres « gagnants » de cette loterie qui s’étaient réveillés de ce long sommeil cryogénique… mais voir quelqu’un en chair et en os c’est tout de même autre chose… »

Le silence s’installa à nouveau, mais il ne dura que le temps pour Youri de tourner la tête pour regarder le jeune homme brun et apercevoir son matricule. LM-118.

« Est-ce que vous me comprenez ? Est-ce que vous savez quelque chose d’utile sur ce qui se passe ? Vous allez bien ?, un silence puis Youri reprit dans une autre langue qu’il sentait tout aussi naturel pour lui, Вы понимаете меня? - вы хорошо? »

Youri espérait vraiment pouvoir communiquer avec ce jeune homme. La simple pensée de savoir qu’il pouvait se retrouver avec d’autres gens sans pour autant pouvoir dialoguer avec eux, avait de quoi le rendre fou.

D’un geste il montra son matricule à sa taille qui retenait les restes de sa blouse. Peut-être qu'un langage gestuel serait plus approprié pour débuter quelque chose. C'est à ce moment précis que son estomac, vide depuis certainement beaucoup trop d'année, prit par à la conversation en émettant un râle qui ne laissait aucun doute sur sa signification : Il avait faim !

Voir le profil de l'utilisateur
Vitus Hirsch [LM-118]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: suisse-allemand
Langue(s) apprise(s): allemand, français, anglais

MessageSujet: Re: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   Lun 20 Oct 2014 - 16:44

Douchés. Douchés les espoirs du jeune Vitus de ne pas devoir se soumettre à ce qui ne serait que de vains palabres après son entretien avec le distingué matricule LV-493. La mine résignée, LM-118 laissa toutefois son interlocuteur gesticulé de manière théâtrale plus que de raison, avant de finalement l'interrompre et lui rétorquer qu'il le comprenait à merveille. Le tout dans un anglais qui égalait en niveau avec celui de l'inconnu.

- Pardonnez-moi d'avoir quelque peu sollicité vos talents d'acteurs, c'était très tentant, et ma foi fort amusant.

Le garçon adressa un éphémère clin d'oeil à son comparse, puis s'employa aussitôt et avec un sérieux retrouvé à chasser les interrogations du tiers.

- Donc oui, évidemment, je vous comprends. Et je sais certaines choses sur la nature de la situation que nous vivons, quand bien même, comme vous manifestement, je me suis réveillé il y a fort peu de temps. Et avec cette amnésie haïssable pour couronné le tout. Etant donné les circonstances, je vais très bien.

Les interrogations de l'autre manifestaient une logique sous-jacente acérée, ce qui éveilla l'intérêt de Vitus. Quitte à s'épancher dans cette langue commune dont tous ou presque à bord semblaient pouvoir user plus ou moins bien, autant tourner la situation à son avantage pour en tirer un quelconque profit. Pour ce faire, il avait déjà plus d'une idée derrière la tête.

Pendant un instant, le noiraud resta silencieux, tâchant de s'imprégner de la tonalité suave de la voix du personnage lorsqu'il s'était exprimé dans un idiome qu'il était incapable de comprendre, mais qu'il associait au Morgenland. Entendre cette langue éveillait en lui des ressources jusque là dissimulée. Elle paraissait être le moteur d'une saine concurrence, un pendant fort à sa langue maternelle, capable de rivaliser en grandeur et en prestige.


*Intéressant*
.

C'est alors que retentit l'estomac du type. Il devait mourir de faim. Ce son si caractéristique lui rappela aussitôt son état de naguère et les dispositions qu'il était alors prêt à prendre pour garantir sa survie. Il fallait à tout pris éviter une réaction semblable chez l'autre. Maintenant que l'horizon se dégageait pour lui, et qu'il allait vraisemblablement pouvoir tenter sa chance sur l'Eléonore, Vitus ne devait pas se risquer à jouer avec les instincts d'autres passagers encore en souffrance des carences affutées par le réveil consécutif de leur longs sommeils.

- Vous semblez avoir très faim! Je vais vous aider à vous sustenter. Et vous, vous allez me dire tout ce que vous savez sur ce vaisseau, si tant est que vous sachiez quoi que ce soit que moi-même j'ignorerais encore...


Il eut un sourire mystérieux.

- Nous devons nous entraider. Je vais vous ouvrir les portes de ce vaisseau dans les premières étapes de votre survie à bord... et vous, vous allez m'ouvrir d'autres portes. Vous êtes d'accord?

Déjà Vitus faisait signe à son interlocuteur de s'engager après lui, alors qu'il rebroussait chemin, tout en douceur, en direction du sas qui l'avait laissé pénétré sur la passerelle du pont principal, quelques minutes plus tôt.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Re: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   Mer 29 Oct 2014 - 15:54

Youri fut satisfait d’entendre le jeune homme brun s’exprimer dans une langue compréhensible. Cette langue devait être commune à beaucoup de gens pour que tous se comprennent si aisément. Un sourire monta sur son visage alors qu’il allait enfin pouvoir communiquer avec quelqu’un.

Le sourire s’effaça quelque peu, après que son ventre ait gargouillé de la sorte. Il avait faim mais ce n’était pas une raison pour geindre de la sorte.

La réponse de LM-118 fut cependant intéressante et laissait voir qu’il en savait plus sur ce qui se passait ici que la plus part des gens. En l’occurrence pour Youri cela signifiait plus que lui ou la jeune femme de son réveil.


*** Finalement, les informations que j’ai récupérées dans la salle de la base de données vont sans doute m’être utiles. Il faut absolument qu’on fasse circuler la moindre chose pour s’en sortir du mieux possible au départ… ***

«Merci beaucoup pour votre offre. J’ai trouvé un plan de ce vaisseau que j’ai tenté de mémoriser pour trouver une salle contenant de quoi se nourrir… mais je pense que j’ai dû me perdre à un moment. Je ne le regrette pas au final… je ne vous aurai certainement pas rencontré sinon… »

Youri allait enchaîner sur sa découverte de la salle de donnée et tout ce qu’il avait appris sur la cryogénie et le voyage dans l’espace quand il se retint. Quelque chose l’avait fait tiquer. Une observation banale sur le visage du jeune homme brun. Un sourire et une sorte de lumière dans ses yeux. Rien de réellement important et pourtant quelque chose en lui, inconsciemment, l’avait arrêté.

« J’ai faim en effet, et je ne dirai pas non à un bon repas, et encore moins à partager nos connaissances sur ce nouvel environnement. Pour ça je suis tout à fait d’accord. Je vous suis...»

Youri se tourna une dernière fois vers le vide abyssal de l’espace et la phrase qui avait surgit de sa mémoire défectueuse revint à nouveau, mais complète cette fois :

"Celui qui doit combattre des monstres doit prendre garde de ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes dans un abîme, l'abîme regarde aussi en toi"

Un sourire froid se dessina sur le visage de Youri. Un sourire qui ne montait pas jusqu’à ses yeux. Il ne pensait pas que le jeune homme ait pu seulement le voir mais il reprit rapidement une expression plus amène. Désignant l’espace et le vide, Youri reprit la parole en se réinstallant devant la rambarde.

« Je ne m’en lasse pas… je pourrai rester à regarder ce spectacle pendant des heures… même ma faim ne me pousse pas à partir… et toi, quel effet cela te fait tout ce vide à quelques dizaines de centimètres de nous ? »

Il était passé au tutoiement naturellement. Comme s’ils avaient passé un accord tacite d’assistance et de soutien avec LM-118. Qu'est ce qui pouvait venir prouver cet idée, rien de réel ni de palpable. Juste une impression globale.
Voir le profil de l'utilisateur
Vitus Hirsch [LM-118]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: suisse-allemand
Langue(s) apprise(s): allemand, français, anglais

MessageSujet: Re: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   Jeu 20 Nov 2014 - 18:01

- Ce que cette vision m'inspire? Pour être franc, de l'effroi... mêlé à une poussée d'espérance. En tout cas, le tout donne faim à mon insatiable curiosité. Oui...Contrairement à toi... ce paysage me donne faim.

Vitus se tut. Mais le flux de ses pensées ne s'arrêta pas au contenu des paroles qu'il avait prononcées à l'instant. Paroles qui d'ailleurs revêtaient un double sens, dont il ne savait pas vraiment si son acolyte l'avait saisi. En effet, la faim que le matricule LM-118 évoquait n'avait (plus) rien de physique, il s'agissait en l'occurrence d'une métaphore exprimée dans le but de toucher déjà au moins l'inconscient de son comparse. Ce que Vitus comptait lui signifier, c'était que Lui, le matricule LM-118, était dévoré d'ambition et de projets. Il entendait retourner le malheur de sa présence à bord de l'Eléonore et en faire la chance de sa vie. Se faisant, il prendrait ses responsabilités et mènerait l'équipage au salut. Mais pour cela, il avait évidemment besoin d'alliés. Car à supposer que le pouvoir finisse par lui revenir, et qu'il commandât un jour à bord du spationef, Vitus était parfaitement conscient de la précarité de ce genre de situation et des sacrifices que cela imposait. Pour arriver sur la plus haute marche, il fallait évidemment être au fait d'une intelligence supérieur à la moyenne, mais en sus, les scrupules ne devaient pas le hanter. Il était évident qu'il lui appartiendrait dans pareille hypothèse de prendre des décisions difficiles, qui engagerait le destin, la vie même, de certains membres de l'équipage. A 37 degrés à droite de la passerelle, Vitus crut voir passer dans le lointain l'éclat de sa bonne étoile.Après un temps de réflexion, LM-118 réengagea la discussion.

- Tu es la deuxième personne vraiment intéressante que je rencontre ce soir. Je pense que nous allons nous entendre admirablement bien.

Voyant qu'il restait figé à contempler l'espace, Vitus s'était à nouveau rapprocher de l'inconnu, qu'il attrapa à la hauteur du bras. D'un geste ferme et impérieux, il le contraint à s'engager à sa suite.

- Allez viens... nous aurons tout loisir de revenir contempler l'espace intersidéral au cours de notre voyage vers je ne sais où précisément. En attendant, j'aimerais bien que tu m'expliques si toi aussi tu sembles avoir perdu le 90% de tes souvenirs. Tu pourrais aussi me raconter tes premiers instants suite au réveil, ce que tu as fait précisément, quelles parties du vaisseau tu as visité. Autant rassembler nos informations. Ce n'est qu'ainsi qu'on maximisera nos chances de survies.

Les deux jeunes hommes, tout en conversant, s'étaient mis en marche vers le réfectoire de bord. Vitus offrirait peut-être sa confiance à cet homme également. Il ne parlait pas la langue supérieure que LV et lui-même maitrisaient sur le bout des doigts, mais cela importait au final fort peu. LM avait besoin de gens compétents. Son acolyte semblait l'être. En le convaincant de sa force, Youri gagnerait en sus, à terme, le respect du noiraud.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Youri Maslov [YM-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 33
Langue maternelle: Russe Anglais
Langue(s) apprise(s): Chinois

MessageSujet: Re: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   Ven 28 Nov 2014 - 15:46

Alors qu'il regardait le vide intersidéral, il sentit la main du jeune homme brun le saisir au niveau du bras, avec une certaine force dans la poigne. Mu par un réflexe totalement conditionné, le corps de Youri se déplaça pour modifier son centre de gravité dans un mouvement qui allait avoir pour but final de se libérer tout en déséquilibrant LM.

Heureusement pour lui, la partie consciente de l’esprit de Youri arrêta le geste immédiatement, le tout se traduisant par une contraction du bras, un brusque arrêt du corps, suivi d’un relâchement total.

LM n’avait sans doute même pas remarqué ce qui venait de se passer en quelques secondes, d’ailleurs il continuait de parler comme si de rien n’était.

Youri, par contre, était fasciné par les réflexes qu’il possédait sans savoir pourquoi. Il était conscient qu’une mémoire corporelle avait ancré en lui des gestes et des conditionnements d’auto-défense.


***Il faut que je retrouve mes souvenirs… VITE !!!***

LM venait de finir de parler et il semblait vouloir le conduire vers le réfectoire. Un nouveau commentaire de son estomac, cette fois silencieux, montra à Youri que l’idée n’était pas si mauvaise et que le vide de l’espace serait toujours là quand il reviendrait.

« Tu es aussi la deuxième personne que je rencontre depuis mon réveil. Elle n’avait pas ton énergie par contre… J’espère qu’elle va bien, elle s’est blessée en cassant la paroi de « verre » de son cocon d’hibernation… nous nous sommes séparés pour couvrir le maximum de terrain mais je ne l’ai pas retrouvé après ma découverte… »

Youri hésita un peu puis finalement continua à expliquer à LM son voyage dans les entrailles du vaisseau et sa découverte de la salle avec la base de données. Il lui expliqua rapidement les informations qu’il avait glanées sur l’hibernation, sur leur voyage et sur leurs conditions présentes.

En retour LM lui expliqua sa rencontre avec Erwin et les informations qu’il avait ainsi obtenu. Il lui détailla aussi le menu de la cafeteria, ce qui était presque aussi important pour Youri que de l’or à l’instant présent.

Durant leur conversation, Youri se rendit compte que le jeune homme avait l’air sur de lui, et dégageait une sorte de confiance et d’autorité naturelle. Cependant, une part de lui restait sur ses gardes et l’empêchait de tomber dans une sorte de fascination débilitante. Il avait de l’estime pour le jeune homme qui en quelques minutes s’était montré utile et solide, mais… son esprit ne cessait de revenir de façon récurrente sur la phrase qui s’était imposait à lui quelques instants plus tôt. Il allait suivre le jeune homme, observer et agir en conséquence.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé []



MessageSujet: Re: Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]   

 

Rencontre à la lumière du vide abyssale... [PV Vitus Hirsch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obélisque de lumière
» N°1 - Episode : "je te vide ton frigo parce que je t'aime..."
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» De l'utilisation des points de vide
» Une bouteille vide [PV Kelen]

L'Eléonor ::  :: Extérieur :: Passerelle d'observation