Progressons dans l'inconnu. [ PV VX - 111 & EF - 667 ]

Moccha Illian [EE-432]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Anglais [canadien]
Langue(s) apprise(s): Français, Espagnol.

MessageSujet: Progressons dans l'inconnu. [ PV VX - 111 & EF - 667 ]   Mer 24 Sep 2014 - 13:08

[ HRP : Nous venons d'ici. ]

EF – 667, un homme sans jambes et à l'humour noir.
À sa gauche, VX – 111, un homme vraisemblablement plus jeune, et aux longs cheveux roux.
Et à sa droite, EE – 432, une jeune femme aux cheveux plus verts que ses yeux.

Le trio improbable avançait dans les couloirs de... De l'endroit où ils s'étaient réveillés. Ils ne savaient pas exactement où ils étaient. Hell, ils ne savaient même plus qui ils étaient, alors leur demander d'où ils venaient et où ils allaient, c'était peut-être aller un peu vite en besogne.

Ils savaient au moins ce qu'ils cherchaient : de la nourriture ; un fauteuil roulant ; et des explications. L'ordre importait peu, bien qu'EF commençât sérieusement à se faire lourd sur leurs épaules.

Les couloirs se suivaient et se ressemblaient... Le trio choisissait un peu au hasard sa destination, selon l'humeur du moment. Ils avaient marché plusieurs minutes, bien qu'ils n'eussent aucun moyen de se repérer dans le temps. Ça ne changeait rien à la chose, de toute façon.

Tourner deux fois à droite, une fois à droite, traverser une espèce de grand hangar vide ; s'arrêter deux minutes, regretter l'absence de toilettes – non, sérieusement, elle meurt de soif et elle a envie de faire pipi ? Est-ce que c'était une réaction normale de son organisme ? « Bonjour, tu étais endormie dans une grosse boîte et maintenant, il faut que tu passes aux toilettes ? » Uurgh.

Un autre couloir aux portes multiples, toujours sans fenêtre ni décoration qui déboucha sur un ascenseur. Impossible de comprendre le tableau et ses boutons. Après concertation, le trio décida d'appuyer sur l'étage qui devait logiquement être juste au-dessus du leur. Il leur semblait d'ailleurs qu'ils soient au rez-de-chaussée, mais comment en être sûr ?
L'absence de certitude commençait à embêter EE ; et toujours pas âme qui vive... Et s'ils étaient les seuls réveillés ? Et s'ils étaient véritablement abandonnés à leur sort ? Des pensées étranges lui venaient, apocalypse et attaque de mort-vivant. D'où sortaient-elles ça ? De rêves étranges et anciens ? Les images étaient floues et ne lui paraissaient pas réelles. Elle ne sentait rien en les invoquant à son esprit, comme si elle invoquait l'idée d'un fauteuil roulant ou d'un pull (à part le soulagement évident que ce genre de chose lui procurerait).

Non, EE ne voulait pas y penser. Il fallait positiver. C'était la seule solution.

Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent sur un couloir largement plus accueillant et convivial que les précédents. Les murs étaient colorés dans des tons pastel, et de chaque côté s'ouvrait une rangée de portes coulissantes. La première s'ouvrit comme par enchantement à leur approche, dévoilant...

« Un lit ! » S'écria EE. Il y avait en effet un lit, une petite banquette, un bureau ; et une autre porte qui menait vers la suite de la petite cabine. Elle n'avait qu'une envie – lâcher l'handicapé à son sort et courir s'écrouler sur le petit lit.

« Et si on faisait une pause ? On trouvera peut-être quelque chose d'intéressant, et on pourra poser EF quelques instants. »


Dernière édition par Moccha Illian le Ven 26 Sep 2014 - 18:06, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Chadwick [VX-111]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Français, Espagnol

MessageSujet: Re: Progressons dans l'inconnu. [ PV VX - 111 & EF - 667 ]   Ven 26 Sep 2014 - 18:00

L'endroit était vraiment plus grand qu'il n'y paraissait.
La sortie de la chambre froide fut relativement aisée. La porte qui menait à l'extérieur coulissait, pas besoin d'appuyer sur quoi que ce fût. Leur simple proximité avait suffi à l'ouvrir. Le trio avait dès lors débouché sur un couloir long et sobre, témoignage de la grande du bâtiment. Mais était-ce vraiment un bâtiment? Difficile à dire… Même en y regardant de plus près, le matériau utilisé pour construit le lieu était indéfinissable. Et ce fameux couloir ne représentait rien de connu aux yeux du rouquin. Il ne donnait aucun indice sur la fonction de l'endroit ni sur sa zone géographique.

VX – 111 portait toujours l'homme sans jambes.
Il avait cru au départ que la tâche serait plus difficile, mais au final ce n'était pas si compliqué. Le gars en question était plutôt léger. En même temps, sans ses membres postérieurs, il devait se faire moins lourd sur la balance. Mais ce n'était pas le poids de type qui l'avait inquiété mais bien sa propre faiblesse corporelle. Lui-même tenait à peine debout, alors le roux avait peur de choir à n'importe quel moment, mettant en danger le porté. De plus, au fur et à mesure qu'ils avançaient tous les trois, son corps redevenait las et lent. C'était probablement la fatigue qui s'installait de nouveau. La fatigue? Mais il venait de dormir pendant un certain temps, beaucoup trop selon lui. Enfin, avait-il réellement dormi? Il lui semblait que oui. Mais alors… pourquoi était-il à nouveau fatigué?! Peut-être n'avait-il pas besoin de sommeil mais juste d'une petite pause pour reprendre des forces? Tiens… reprendre des forces… Cette pensée lui rappelait qu'il commençait à avoir faim.
Vx s'en rendait vraiment compte que maintenant. Certes, il avait déjà éprouvé ce sentiment de frustration lorsqu'il était encore dans le réfrigérateur. Mais elle n'était qu'infime… Par contre, à ce moment-là, cette sensation se faisait de plus en plus grande au point de le faire grogner son estomac, lui signalant que c'était l'heure – peut-être pas qui sait – de le nourrir.

Cet endroit était flippant aussi.
Il n'y avait personne… Mais quand on dit personne, c'était bien PERSONNE! C'était vraiment incroyable. Pourtant, cela fait un moment qu'ils étaient à trainer dans le couloir. Le trio avait même emprunté un… un ascenseur? Donc il y avait des étages. Et à voir le nombre de bouton, le lieu devait être gigantesque si les étages supérieurs et/ou inférieurs étaient aussi larges que celui qu'ils venaient de traverser. Leurs déplacements auraient dû attirer l'attention. Cependant, personne ne vint à leur rencontre. Ils ne croisèrent pas âme qui vive, n'aperçurent aucune ombre qui fuyait le long des murs ni même de silhouette se tenant dans l'embrasure des portes. Rien… que dalle… NADA!
Bon sang! Mais où étaient-ils tombés?!

Le rouquin se laissait guider par la femme.
Celle-ci semblait en bien meilleure que lui. Il fit quand même l'effort de suivre son allure pour ne pas que leur passager soit mal à l'aise. Il fut émerveillé en sortant de ce fameux ascenseur. Le couloir n'avait plus rien avoir avec celui d'avant, étant plus coloré, plus chaleureux. Mais encore une fois, personne pour partager cet instant de joie avec eux. Enfin soit… les trois amnésiques continuèrent leur marche vers l'inconnu sans savoir sur quoi ils allaient tomber.
VX sursauta lorsque la première porte s'ouvrit en coulissant. Il se pencha légèrement pour voir ce que recelait cette mystérieuse pièce quand il entendit soudainement un cri de joie. Il sursauta à nouveau, ne s'y attendant vraiment pas. Cependant, le jeune homme oublia rapidement sa frayeur passagère pour sourire largement. EE venait bien de parler de lit? C'était génial! Enfin… c'était plutôt une idée saugrenue. Vouloir s'installer dans un lit alors qu'il venait à peine de se réveiller d'un long sommeil. Oui, totalement absurde, ridicule… Il n'empêche que VX suivit volontiers EE, absolument d'accord avec son souhait formulé à haute voix: une pause serait donc la bienvenue.

Le trio entra dans la pièce sans trop de difficulté.
Les deux valides déposèrent l'infirme sur le lit. Celui-ci devait en avoir marre d'être porté. De plus, la façon doit ils le trimballaient ne devait pas être fort agréable pour lui. Le roux laissa la place à la jeune femme pour qu'elle puisse s'étaler. Son envie de se jeter sur le lit se voyait comme le nez au milieu de la figure. Il lui sourit tout simplement pour l'inviter à se coucher sur le lit pendant qu'il ferait un peu d'exploration. VX fit donc le tour de ce qui devait être une chambre, histoire de trouver des vêtements et peut-être de quoi manger. Au fond de son cœur, il espérait également trouver des indices sur sa vie passée ou sur la raison de leur présence en ces lieux.
Il y avait une porte au fond de la pièce. Celle-ci coulissa à son approche, le laissant entrer. L'homme écarquilla les yeux. Il avait atterrit dans une salle de bain. Enfin, ça en avait l'air… Bien entendu, il ne souvenait plus à quoi ressemblait sa salle de bain, il avait même des doutes sur l'utilité de la pièce. Mais il y avait un lavabo et… un bain? Peut-être une douche? Difficile à dire… En tout cas, pour lui, c'était une salle de bain. Maintenant, savoir comment tout fonctionnait… c'était une autre affaire!
VX retourna sur ses pas pour prévenir les autres, un petit sourire aux lèvres:

Eh! C'est une salle de bain! Enfin… je crois… je n'en suis pas sûr…
Voir le profil de l'utilisateur
 

Progressons dans l'inconnu. [ PV VX - 111 & EF - 667 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

L'Eléonor ::  :: Quartiers de l'équipage