C'est pour le ménage ! [Quête]

Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: C'est pour le ménage ! [Quête]   Mar 24 Juin 2014 - 13:53

Erwin n'était pas peu fier à la tête de son groupe de fées du logis improvisé. Il se tenait parfaitement droit, les épaules en arrière, la tête bien haute et le menton relevé. Il avait fier allure. Le pas assuré, il devançait le reste du groupe d'un mètre ou deux. Plus pour ne pas avoir à communiquer que par volonté de prendre un rôle de leader parmi eux. Bien que, à la vue de son attitude, cela pouvait facilement être interprété tout autrement. Mais, cela, il en avait peu conscience. Il était trop heureux d'avoir réussi ce qu'il s'était fixé ! Trouver des gens motivés pour nettoyer des cadavres n'est déjà pas une tâche aisée. Quand les gens sont de parfaits inconnus, ça complique bien la chose. Mais alors quand en plus, ils ne se comprennent que par brides ! C'est un réel défi.

Le jeune homme y était néanmoins parvenu. A force de dessins. C'était devenu son nouvel outil... Pour remplacer le papier très peu présent à bord, il utilisait du tissus. Il y en avait presque à volonté dans la clinique. Quant à l'encre, il se servait de différentes denrées alimentaires. Avec une préférence tout de même pour le chocolat fondu : à la fois bien lisse et pas trop épais. C'était parfait. Et il pouvait toujours lécher ses doigts après ! Ce qu'il avait bien eu de la peine à faire lorsqu'il avait essayé avec des sauces épicées par exemple. Il l'avait fait tout de même, refusant de gâcher quoi que ce soit.

Bref, c'est armé de tissus et de chocolat qu'il s'était présenté aléatoirement à plusieurs de ses compagnons de route. Il avait dessiné les corps sans vie, les mouches, un balais... Le tout complété par des gestes et quelques mots. Ses interlocuteurs avaient fini par comprendre. Et certains avaient accepté. Ils s'étaient ensuite retrouvés et s'étaient mis en route, sans trop de paroles échangées.

Pour l'occasion, il s'était déchiré un morceau de tissu pour en faire une ceinture et un autre pour se confectionner du mieux qu'il pouvait un caleçon. Ces blouses n'étant ni très pratique, ni vraiment confortable... Il avait embarqué aussi des draps de différentes tailles pour les passer à ses camarades désireux de se vêtir plus dignement mais aussi pour faire le ménage là-bas...

Ils arrivèrent enfin la salle où les capsules étaient transférées pour les réveils inopinés de leur occupant. La salle était déserte. Erwin pensa vaguement qu'il serait sans doute une bonne idée de faire un roulement pour placer toujours une ou deux personnes ici, histoire que les futurs réveillés n'aient pas à subir un réveil aussi désastreux que ceux qu'ils avaient pu connaitre jusque là. Trop compliqué à dessiner. Il mit l'idée dans sa case mentale "Pour plus tard" qui était fréquemment atteinte de perte de données, malgré lui.

Arrêtés devant la salle, il réfléchit à une façon de procéder. Le mieux serait d'envelopper les cadavres dans un grand draps puis de les balancer. Mais les balancer où ? Il n'avait pas encore de réponse à cette question. Il releva les yeux sur sa petite équipe avec un sourire qui se voulait encourageant.
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Trencavel [DM-892]
avatar


Votre personnage
Âge: 22 ans
Langue maternelle: Français
Langue(s) apprise(s): Anglais, Fusrat

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Dim 20 Juil 2014 - 8:42

Pourquoi je tourne en rond déjà... Ah oui. Depuis que je me suis séparé de mon groupe, je me suis perdu. Je déambule aléatoirement dans des couloirs sans fin ni texture. Rien, pas la moindre indication pour connaître la direction. J'en étais venu à maudire l'idée de cette séparation, préférant encore me faire vomir dessus plutôt que d’errer seul comme une âme en peine dans ce vaisseau spatial. Je n'avais toujours aucun souvenir, bien que j'aurais aimé au moins connaître mon vrai nom. DM-892, c'est pas un nom ça, on est pas dans un camp de concentration quand même. Je me fis peur tout seul avec cette remarque. je suis très con parfois.

Bizarrement je croyais reconnaître l'endroit où j'étais. La texture grise des murs était différente des autres, son aspérité m'était familier... Ou j'étais encore revenu à mon point de départ: le dispositif des cuves... Seulement cette fois, je n'étais pas seul.

Un groupe de personnes était là aussi, équipés de blouses améliorées. Sans doute réveillé depuis plus longtemps que moi. Dans ma tête, cela sonnait comme des réponses possibles à mes innombrables questions!

Sans hésiter, je m'approchait du groupe et me faufilait entre ses membres jusqu'à tomber sur un gars qui dessinait avec du chocolat.... génie de l'improvisation ou art premier revisité? Bonne question, mais il dû remarquer mon air dépité vis à vis de sa technique de dessin. Ignorant sa langue natale, je me lançais dans un discours dans un charabia qui me restait en mémoire.

Bonjour messieurs, comme vous allez vite vous en apercevoir, je suis perdu. J'aurais aimé savoir si vous auriez put m'aider pour découvrir quelques petites informations me concernant?

J'ignorais si la type avais ne serais-ce qu'une minute à me consacrer, ou même si il en avait l'envie, mais qui ne tente rien, n'a rien. Et même s'il voulaient me détrousser, ils allaient être déçus, j'avais pas grand chose de valeur sur moi.

Oula, ça put le cadavre par ici, il s'est passé quoi? Au fait, je ne me suis pas présenté, j'ignore mon nom, mais tout le monde m'appelle DM-892. Envhanté.

Je tendais la main en direction du gars à qui je devais paraître de plus en plus étrange. j'en profitait pour regarder le groupe. Je sais pas si la moitié avait compris ce que je disais, mais tous me lançais des regards étonnés, comme si j'étais un fantôme sorti de nulle part. Ils venaient tous d'horizons diverses, ne devaient pas se comprendre entre eux et n'étais pas un gang armé, c'est déjà ça. Maintenant, espérons qu'ils en sache plus que moi sur ce qui se passe dans ce vaisseau...

_________________

identité     Mémoires


Dernière édition par Joan Trencavel le Dim 20 Juil 2014 - 20:18, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Dim 20 Juil 2014 - 9:13

Je trainais des pieds derrière LV. Monsieur le militaire était venu me voir pour me demander quelque chose. A force de dessin au chocolat sur du linge, qui remplaçaient ma fiche de soin et le stylo de notre première rencontre, de mots et de gestes et aussi parce que je m'étais un peu habitué à ces dessins, je compris qu'il voulait que je l'aide à s'occuper des cadavres dans la salle de réveil. Si cela avait une autre personne que lui qui me l'avais demandé j'aurai refusé les quatre fers en avant. Cependant, je l'aimais bien lui bien qu'il ne soit pas très bavard, mais il m'avait aidé quand je m'étais réveillé donc je lui devais bien ça.

Je n'étais pas le seul qu'il avait réussit à convaincre. Désormais, notre petit groupe se dirigeait vers l'endroit infernale des sirènes et lumières où tout le monde se réveillait complètement perdu et déboussolé. L'endroit que j'avais évité depuis mon réveil. Je le considérais comme un endroit quelque peu maudit, rien d'étonnant j'avais failli mourir là-bas.

Lv se tenait devant, un peu comme un leader. Rôle qui lui allait à souhait. En effet, c'était lui qui avait demandé de l'aide, et donc à nous de l'écouter. De plus, monsieur était militaire donc il devait avoir ça dans le peau, le commandement. En tout cas tout dans ça position me disait qu'il était militaire et je pense que celui qui ne s'en douté pas devait être quelque peu à côté de la plaque. Quand quelqu'un se tient droit comme un piquet, épaule en arrière, tête haute, on ne pouvait que deviné qu'il avait eu un apprentissage stricte.

Continuant à marcher jusqu'à la salle, je me mis à siffloter des mélodies comme-ci comme-ça. C'était venu naturellement peu après mon réveil, j'aimais ces mélodies sans savoir où je l'ai avais apprise. Et j'espérais que cela rendrait l'atmosphère moins pesant, on allait peut-être s'occuper de personnes mortes mais il ne fallait pas oublier qu'eux avaient survécu et que le moins qu'ils puissent faire pour les défunts était de s'occuper de leur corps.

En regardant LV et les autres, je fus content d'avoir réussi à trouver des vêtements dans une des chambres du vaisseau. J'avais eu la chance de croiser quelqu'un qui avait trouver des habits et lui avait indiqué où les avoir. J'étais donc vêtu d'un pantalon noir et d'un polo violet. Ils étaient un peu grands pour moi mais je préférais celui à la blouse d'hôpital. Je serais plus à l'aise pour m'occuper de ma tâche.

Cette tâche était d'ailleurs déjà devant nous. Je m'arrêtais de siffloter, observant la salle de réveil.  Nul n'était dedans. Il n'y avait pas non plus de trace de la pierre qui avait tuer une femme blonde et qui m'avait écrasé la jambe. Il n'y avait plus rien comme si rien ne s'était passé. Je me rendis compte que je tremblais légèrement. Non de peur mais à cause du ressentit que m'inspirait cet endroit. J'espérais que personne ne le remarquerait. Je croisais les yeux de LV qui s'était retourné vers notre petit groupe et qui lui sourit.

Avant que j'ai pu m'avancer pour demander quelque chose, quelqu'un parla. Me tournant vers cet personne, je vis un jeune homme en blouse d'hôpital. Ce dernier parlait ma langue! Je le comprenais parfaitement! Ce dernier nous informait qu'il était perdu, qu'il voulait en savoir plus sur lui-même. Comme tout le monde ici, il n'avait pas de souvenir de son passé. Il fit une autre remarque. Cela puait le cadavre et je ne pouvais qu'approuver cette remarque. Les environs empestaient. Puis il se présenta, son nom de code était DM.

Ayant compris parfaitement ce qu'il avait dit, je m’avançais vers lui bien qu'il semblait s'adresser à LV. Je savais que ce dernier comprenait un peu ma langue mais je pensais être le mieux placé pour répondre à ce DM.

- Salut, je suis NS, me présentais-je. Celui là s'appele LV, lui dis-je en me tournant vers LV.Je peux t'expliquer ce qu'il s'est passé en détail. Mais en gros, il y a eu un accident et des morts et nous sommes venu nous occuper des corps des défunts.

Introduction super glauque, mais bon autant dire ce qui était à dire sans passé par quatre chemin je voulais partir le plus vite d'ici.

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Break [WK-911]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Russe, Allemand, Français, Italien (bribes)

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Lun 11 Aoû 2014 - 12:11

Après avoir trouvé des vêtements et papoter quelque peu avec sa compagne d'infortune, Jilian avait préféré partir en exploration de son côté. Il était plus à l'aise maintenant qu'il n'était plus vêtu de cette affreuse blouse. Il avait emprunté dans le placard de la cabine une paire de rangers, un jean délavé ayant appartenu à un certain Levi's (il espérait que le Levi's en question de lui en voudrait pas trop) ainsi qu'un pull qui avait dû être blanc un jour. Un orang-outan avait sans doute jeté son dévolu sur ce pull au vue de la longueur des manches, elles pendaient de 50cm au bout de ses bras. Ca ne le dérangeait pas, ses mains étaient au chaud et ils pouvaient jouer avec le tissu en même temps qu'il marchait. Il avait noué sa blouse autour de son cou histoire d'en faire une cape. Il n'y avait aucune raison à cet accessoire vestimentaire si ce n'est que cela l'amusait et qu'il se doutait que les occasions de s'amuser risquaient d'être rares. Enfin, il avait épinglé le badge sur lequel était inscrit Wk-911 sur le col du pull. A défaut de nom, il ferait avec.

Le jeune homme était donc revenu sur ses pas en sifflotant. Il s'était mis d'accord avec lui-même : pour le moment, ça ne valait pas le coup de paniquer. Certes, l'amnésie était embêtante, mais y penser plus ne lui apporterait rien. Et puis il n'était pas impossible que cette perte de mémoire soit finalement une bénédiction, alors bon. Son corps fonctionnait à nouveau parfaitement, tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il avait néanmoins pu constater que son oeil gauche ne lui servait à rien d'autre que de décoration. Pour le moment, il jugeait préférable de ne pas en faire part à ceux qu'ils croisaient, on ne sait jamais.

Il avait décidé de revenir à l'endroit où ils s'étaient réveillés, espérant que peut-être, ils avaient manqué quelque chose, une indication, un panneau, quelqu'un. Dans le pire des cas, il n'y aurait rien d'autre que le plan et il se choisirait une nouvelle destination où errer.

Cependant, au détour d'un couloir, il tomba nez à nez avec un petit groupe. L'un d'eux semblait être une sorte de leader mal assumé : port militaire quelque peu décrédibilisé par sa vêture bricolée de blouses et de draps. Plutôt que leader, on aurait dit meneur. Il avait fallu prendre les choses en main, il l'avait fait. Un autre avait aussi pu trouver des vêtements, il avait fait un choix plus sobre que celui de Jilian. Enfin, le troisième ne devait pas faire partie du petit groupe, il était face à eux et semblait perdu. C'était ces deux-là qui parlaient ensemble, sous le regard du premier qui avait l'air de ne comprendre que par bribes (ou bien juste était-il surpris de voir quelqu'un débarquer ainsi). Il n'entendit pas toute la conversation mais il crut saisir qu'il y était question d'accident et de cadavres. Bon, peut-être qu'il y avait des raisons de paniquer, mais encore une fois, il verrait ça plus tard.

Pour le moment, il jugea qu'il valait mieux qu'il se présente. Les deux hommes parlaient la même langue que sa précédente compagne, il n'eut donc aucun soucis pour communiquer avec eux. Comme la dernière fois, il ajouta un sourire et un signe de la main, il trouvait vraiment ça plus sympathique, moins froid, et maintenant avec ces manches extra-grandes, un mouvement de tissu venait ponctuer le tout... un salut digne des plus grandes oeuvres d'art !

Salut à vous ! Je suis désolé mais je n'ai pas pu faire autrement que d'entendre votre conversation. Quel genre d'accident s'est-il produit ? Ah quel impoli ! Je ne me suis même pas présenté... disons que je m'appelle WK, je n'ai pas mieux pour le moment. Votre ami est-il muet ?


Cette dernière question arrivait comme un cheveu sur la soupe mais elle le taraudait néanmoins..  

_________________

Mais avec un seul oeil, il est impossible de tout voir n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Mar 9 Sep 2014 - 18:20

[HRP à Joan : Merci de faire attention quand tu lis les Rp des autres. Non, mon personnage n’était pas entrain de dessiner avec du chocolat au moment où tu t’approches du groupe.
A tous : désolée du temps de réponse… J’ai été de complication en complication cet été. Ah et dans la mesure où mon perso s’habille en même temps que Mathew, je vais devoir arranger ça histoire que ça reste un peu cohérent dans la chronologie. Considérez donc que j’ai des fringues. Enjoy.]

Alors que notre bonhomme se perdait dans des réflexions dissemblables, plusieurs individus vinrent troubler la quiétude de son troupeau d’aventuriers peu… Aventureux. Mais rétablissons l’ordre. Il y eu en premier lieu ce type sans doute tout droit sorti de son obscure capsule de cryogénie. Il faisait nettement plus jeune que lui, il n’aurait trop su dire pourquoi. Une question de coupe de cheveux peut-être… Pour un mec fraichement réveillé, il en avait pourtant de l’assurance. Il ne s’embarrassa pas de politesse et parvint devant lui. Quoi ? Non ! On n’allait tout de même pas le considérer comme… Comme chef ? Oh merde. Merde, merde, merde. Dans quelle galère se trouvait-il à présent ? On allait lui poser des questions, attendre de lui des ordres ! Quelle horreur.

Et il ne s’était pas trompé. Le jeune homme lui avait tendu la main et était bien rapidement arrivé à ses questions. Il fut pris d’une irrésistible envie de faire l’idiot, de faire mine de ne pas comprendre ni le geste ni les mots – ce qui n’était pas si loin de la vérité : ce langage-là, il était loin de le maîtriser. Oui mais… Mais ils n’étaient pas que tous les deux. S’il n’y avait pas eu tant de public, et surtout des gens qui l’avaient entendu vaguement bafouiller trois mots de cette langue, il aurait pu se permettre ces enfantillages. En la situation actuelle, ce n’était pas très correct. Bon. Il joignit donc sa main à la sienne pour une poignée de main ferme. Ce n’était de toute façon pas un ennemi, juste un énième type paumé pas au courant des principes de base du monde psychédélique dans lequel ces fichus capsules les avaient tous parachutés. Il lui trouvait néanmoins un petit air prétentieux. Un je-ne-sais-quoi agaçant. Sa coupe de cheveux, ce devait être sa coupe de cheveux. Ca lui donnait un air d’adolescent insolent. Quel manque de discipline. Il finit tout de même par se présenter : DM. Un de plus.

Après quoi, son camarade NS lui résuma la situation de façon claire et efficace. Il n’aurait pas trouvé mieux ! Son professionnalisme soudain l’enchanta ! Professionnalisme … ? Ca n’a pas de sens. Non, il était efficace. Et c’était bien appréciable, voilà tout. Ils n’avaient pas tout leur temps non plus ! Enfin… Si en réalité. Mais bon. Il aimait bien la concision, les choses claires. Puis, en guise de nouvelle péripétie, il fallut qu’un autre paumé tombe sur eux. Décidemment ! Il n’en manquait pas un aujourd’hui… Celui-ci semblait pourtant un peu plus au courant. Déjà, il avait des vêtements. Un indice très révélateur en ces lieux. Puis, il avait son âge. Bon, ça, ça ne voulait rien dire. Il le savait bien. Mais il ne pouvait s’empêcher de faire davantage confiance à un homme de son âge qu’à l’autre avec sa coupe de cheveux. Quoique… Quoique l’arrivant ait mis sa blouse en cape ce qui lui donnait l’air un brin ridicule. Un grand enfant visiblement. WK. Finalement, il n’était plus sûr de qui devait gagner son estime. Il la laissa donc entre les mains de NS pour son efficacité de tout à l’heure. A défaut d’autre chose…
Hein ? Muet ?
Etait-ce de lui dont on parlait là ?
EH ! Je suis là ! Parle directement à moi si tu as une question ! Malpoli, va.

- Pas muet. Je parle ta… langage. Pas beaucoup juste. Mais pas muet. Bonjour donc vous. Et bienvenue. J’ai emmené ces quelques personnes ici… Parce que… Accident. Du genre… Hum. Du genre… ...Gros caillou. Gros caillou très, très chaud. Dans couloir. Deux morts. Après les… Premiers réveils.

Du doigt, il désigna NS et lui-même. Espérant ainsi ne pas avoir à expliquer pourquoi il en savait plus qu’eux. Il n’avait pas particulièrement envie de relater l’évènement en détail. Non pas que cela le replongerait dans des souvenirs douloureux ou quoi. Le réveil n’avait certes pas été des plus doux mais il s’en était sorti. Et il ne ressentait face aux cadavres ni dégoût ni compassion particulière. C’était comme ça et puis voilà. Ils ne les connaissaient même pas après tout… Ce n’était donc pas du tout ça. Ce qu’il voulait éviter surtout c’était de s’épuiser à parler cette langue aussi consistante entre ses lèvres que de la soupe. Pour le coup, la concision et l’efficacité en prenaient un coup. Autant éviter de parler en bref. Il posa alors son regard sur NS et, avec quelques gestes rapides, lui demanda silencieusement de leur expliquer l’opération qu’ils devaient mener ici. A moins qu’ils ne comprennent par eux-mêmes…

Parce que notre homme n’allait pas gentiment attendre les aléas d’un dialogue de paumés. Il entra dans la salle sans plus attendre et s’approcha du premier corps. C’était celui d’un homme, au sol, complètement recroquevillé. Les muscles crispés. Le visage tordu, grimaçant. Mais les yeux éteints, complètement vides… Cela faisait un étrange contraste. Il ne s’attarda pas davantage sur le tableau et le recouvra d’un drap qu’il avait apporté à cet effet. Il aurait cependant besoin d’aide pour l’envelopper totalement dedans. Il releva donc la tête vers le petit groupe, toujours à l’entrée. L’air de dire : Eh ? Un coup de main, ce serait cool !

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Jeu 13 Nov 2014 - 19:38

Pourquoi tout le monde avait décidé de venir ici? Personne ne s'était concerté pour se rassembler à part notre petit groupe de reconvertis en croque-mort à temps-partiel. Alors pourquoi deux personnes avaient eu l'idée d'être là à nous ralentir et donc nous ralentissaient pour finir notre besogne. Bon je ne pouvais pas en vouloir à DM qui venait tout juste de se réveiller mais ce WK qu'est ce qu'il venait faire là? Moi je me serais enfuis, un peu comme un poltron après ce que j'ai vécu ici. Mais il ne devait pas être du premier réveil comme LV et moi-même, mais il avait réussis à trouver des vêtements trop grand pour lui. Ces derniers lui donnaient d'après moi un air de géant rapetissé. Enfin bon, plus vite je lui expliquais la situation, mieux ce serait.

WK fit une remarque qui me fit rire avant que j'ai pu lui répondre. Il pensait que LV était muet! Un petit ricanement sortit de ma bouche quand je vis la tête offusquée de ce dernier. La réaction de LV ne se fit pas attendre. Il répondit à notre nouveau camarade dans un langage pas très clair, j'aurais surement à leur expliquer un peu mieux après. LV nous désigna, lui et moi, comme les premiers réveils. Ce terme auquel j'avais aussi penser me fis sentir un peu supérieur. C'était assez ridicule comme sentiment dans la situation actuelle mais avoir été réveiller avant et en savoir un peu plus que les autres rassurait un peu. Au moins on n'était pas les plus paumés!

LV me regarda une dernière fois pour me demander avec des gestes à peine compréhensibles  d'expliquer le pourquoi du comment on se trouvait là. Puis il commença à s'atteler à notre tâche. Je me tournis donc vers nos deux nouvelles recrues pour un petit checkup de la situation.

- Alors comme là dis LV, une météorite est venue s'écraser sur le vaisseau et à fait deux morts. Mais désormais que la situation est réglée et qu'il n'y a plus de danger, on est venu s'occuper des corps des victimes pour plus d'hygiène et pour ma part pour respecter ces morts. Donc si vous voulez nous aider ça serait génial, et après cela je pourrais essayer de tout vous expliquer dans un autre endroit. Car je n'ai pas de bon souvenir ici, le premier réveil a été très chaotique comparé aux vôtres.

Après leur avoir sourie pour montrer qu'il n'y avait vraiment aucun danger, je me dirigea à mon tour dans la salle de réveil pour aider LV. A pic car ce dernier demandait de l'aide. Je m'approcha donc du corps et aida à recouvrir complètement le corps de l'homme mort. C'était bizarre de se retrouver devant un cadavre, c'est à ce moment qu'on se rend compte qu'on a frôlé la mort d'assez près. Après que le corps fut entièrement recouvrit une question me vint à l'esprit: où allait-on mettre les corps, y avait-il un endroit fait pour? Aucune idée. Mais pour l'instant on pouvait déjà le mettre en dehors de la salle pour ne pas que les futurs réveillés voit ça. Me tournant vers le reste de notre groupe et nos deux petits nouveaux, je leur demanda :

-Vous pouvez nous aider à déplacer le corps à l'entrée de la salle, s'il-vous plait?

[HRP: voila la suite! Je m'excuse si il y a des fautes ou que ma grammaire est pas top, j'ai remarqué en relisant mon message précédent que c'était une catastrophe... Voila :) /HRP]

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Break [WK-911]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Russe, Allemand, Français, Italien (bribes)

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Ven 14 Nov 2014 - 21:11

Cela faisait beaucoup d'informations en très peu de temps. Mais au moins, c'était des informations. Bon d'accord, pas forcément de très bonnes nouvelles. Mais des informations quand même. Parfois dans la vie, il fallait savoir se satisfaire de peu, et il était très doué pour ça.

Sa remarque sur le supposé mutisme d'LV, bien qu'un peu décalée, avait eu le mérite de briser la glace... même si celui-ci n'avait pas l'air d'avoir aimé la plaisanterie. En même temps, il aurait dû se douter qu'il n'étais pas spécialement malin d'aborder quelqu'un qu'on ne connaît pas par ce genre de plaisanterie. L'amnésie touchait-elle aussi la capacité à vivre en société ? A moins qu'il ne l'ait jamais eu. Mais bref. LV avait donc fini par ouvrir la bouche pour parler une langue qu'il ne semblait pas maîtriser si bien avec une prononciation qui ne correspondait pas du tout. Un peu comme si on essayer de rentrer son pied dans une chaussure deux tailles trop petite, sa voix semblait devoir se tordre pour former ces mots. De ce bloubiboulga vocal sortit une histoire de cailloux géants qui se seraient écrasés sur le vaisseau faisant au passage quelques ravages parmi ceux qui étaient réveillés à ce moment-là.

Il crut discerner un bref éclat dans l'oeil de NS à ce moment-là mais il n'en était pas sûr. C'était peut-être lui qui l'avait inventé. Mais il était évident que de pareils événements créent des liens. Une complicité étrange semblait unir les deux hommes. Une sorte de besoin réciproque. L'un pouvait servir d'interface avec le monde à l'autre, et l'autre prenait les décisions qu'il fallait prendre pour l'un. NS répondit donc à la demande de LV en expliquant plus clairement la situation. Il fallait débarrasser les cadavres de la salle de réveil, et s'ils pouvaient aider, ça ne serait pas de refus.

LV était parti devant, vite rejoint par NS. A eux deux ils avaient déjà emballé le premier. Un deuxième attendait. Bon. Il entra dans la pièce, récupéra un des draps qu'LV avait amené à cet effet et s'approcha du deuxième corps. Très honnêtement, il ne savait pas comment gérer ça. Une odeur commençait déjà à se dégager des corps. Pas encore au point de soulever les coeurs à elle seule, mais déjà suffisante pour être incommodante. Le corps était crispé, brûlé par endroit, figé dans une posture tordue au final pas si humaine que ça. C'était difficile de croire que cette chose avait pu marché, respiré, parlé, pensé. Un peu comme lui.

Mais trêve de sentimentalisme. Après tout, il ne le connaissait pas. Et il n'avait pas l'intention de rester planté là comme un idiot devant deux personnes qu'ils venait juste de rencontrer. Chacun avait sa fierté. A défaut de pouvoir se souvenir quoique ce soit, il voulait être un minimum utile. Il étala donc le drap au sol, à côté du cadavre, et le déplia complètement. L'homme était trop lourd pour qu'il puisse le soulever seul. Il retroussa ses manches et entreprit donc de le faire rouler sur le drap. Pas très élégant, il devait tenir le drap en place d'un pied tandis qu'il bougeait l'homme. Il fit au mieux pour recouvrir au maximum le corps. Il replia le drap sur lui et en noua les extrémités. Ses pieds dépassaient, il faudrait faire attention en le transportant. Ce qui lui fit penser...

C'est bien beau tout ça... mais au risque de passer pour un crétin : où voulez-vous les mettre maintenant ?

Il avait parlé lentement, montré les corps du doigt, mimé le déplacement avant de tracer un point d'interrogation dans le vide. Il espérait qu'ainsi, les deux auraient compris en même temps. D'autres mots se présentaient à son esprit pour dire la même chose, mais avec d'autres sons. Ils ne savaient pas très bien d'où ils sortaient, mais il était possible qu'LV comprennent un de ceux-là. Mais ce n'était ni le lieu ni le moment de les essayer un par un. Et à moins que cette canette ne géante dispose d'un four géant, il ne voyait pas très bien ce qu'on pouvait faire de plus pour les deux hommes...

_________________

Mais avec un seul oeil, il est impossible de tout voir n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Dim 16 Nov 2014 - 15:32

NS, bientôt suivi par WK, le rejoignit sans rechigner. Voilà qui faisait plaisir ! Un semblant de solidarité. Il ne connaissait pas mieux que les tâches ingrates pour tisser des liens. Avait-il été éboueur dans une vie antérieure ? Tient, pouvait-on considérer sa vie passée comme une vie antérieure lorsqu’on est incapable de s’en souvenir ? Ce réveil aurait été alors un genre de renaissance … ? Il n’y avait jamais pensé sous cet angle. La vie qu’il avait menée… Valait-elle mieux d’être oubliée ? Comment savoir… Alors qu’il se plongeait dans ces pensées, il soulevait le corps du malheureux, à l’aide de NS. Lentement mais prudemment, ils avancèrent jusqu’à sortir de la salle. Ils le déposèrent un instant. L’effort n’était pas incroyable mais il lui faisait du bien. Le sentiment d’être utile, de faire partie d’un groupe, d’agir au sein de celui-ci pour le bien de tous… C’était profondément réconfortant. Il leva les yeux sur NS et lui sourit. Il lui sembla à ce moment qu’ils formaient à eux deux un duo plutôt efficace. C’est alors que WK prit la parole pour… Ah. La question. Il fallait bien s’y attendre. Mais il n’avait aucune réponse formée dans son esprit. Pour gagner du temps, il le rejoint à côté du second cadavre. S’arrêtant devant, il le fixa, songeur.

Bon, les enterrer était invraisemblable. Pas question non plus qu’ils aillent pourrir dans un coin et répandre des épidémies qui les décimeraient tous. Les brûler… Il ne voyait pas comment cela était envisageable. A moins de les découper et de les frire mais franchement… Un peu de dignité humaine dans ce vaisseau de brute ! Toutefois, comment faire ? Balayant les alentours d’un regard, il eut une subite illumination. L’Espace ! Les envoyer dans l’Espace ! Voilà qui réglait la question sans mutiler leur corps. C’était parfait. Il releva vivement la tête vers les deux autres et se lança dans une longue explication :

- Espace. Dehors.

Voilà. Il lui semblait que c’était bien suffisant. Il pointa du doigt l’extérieur du vaisseau et fit une pichenette : les expulser du vaisseau. Simple, non ? Il devait bien y avoir quelque part un sas. Il leur suffirait donc de placer les deux corps et d’ouvrir. Plop. Plus de souci ! A moins… A moins que ses camarades aient pour ambition d’honorer les morts… ? Oui mais alors là, avec toutes les cultures qu’ils rassemblaient, on en sortirait jamais ! Il observa d’un air interrogateur les deux autres. S’attendait à des commentaires genre « Ah mais c’est horrible, on peut pas leur faire ça ! » Leur, leur… On sait même pas qui c’est. Puis il vaut mieux eux, dehors, que nous, morts dedans, à cause de leur cadavre en décomposition. Il eut en particulier un regard pour NS, se doutant que celui-ci n’allait pas apprécier alors il lui demanda d’un signe de tête s’il était d’accord.

Bon, de toute façon, comme il l’avait judicieusement fait remarquer, il fallait commencer par les sortir de cette salle. Il s’empara alors des pieds du corps à terre et attendit que WK ne l’aide pour le porter hors de la pièce.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Lun 17 Nov 2014 - 12:37

Et voilà quelque chose de faite, le corps du premier homme avait été déplacé. LV et moi faisions un bon duo, je lui rendis son sourire. On ne se connaissait pas depuis longtemps mais ce que nous avions traversé nous avait en quelque sorte uni par un lien étrange. Une belle amitié avait surement déjà commencée et je m'en réjouissais. Dans une situation comme la notre, il valait mieux avoir des alliés. On ne savait pas ce que nous faisions ici, ni dans quel but et la perte de mémoire était troublante. Vivement qu'on retrouve notre mémoire, peut être que je connaissais déjà certaines personnes dans ce vaisseau avant d'être endormis, peut être étais-je ami ou avais-je des rapport conflictuel avec certaines personnes. Et peut-être que les liens d'avant allaient changer à présent. Peut-être, peut-être, peut-être.

En tout cas dans le moment présent, il fallait décider de où mettre les corps de ces deux hommes. WK souleva à haute voix la question que je me posais dans ma tête. Sans répondre à la question LV alla aider WK pour le deuxième homme. Je me mis alors à réfléchir à l'endroit où placer les corps. En tant normal, on devrait les enterrer, mais dans un vaisseau d'acier c'était tout bonnement impossible. On ne pouvait pas non plus les laisser comme ça dans le vaisseau, sinon madame l'épidémie viendra tous nous emmener dans la tombe. On pourrait peut-être les bruler mais il y aurait des risques de faire bruler tout le vaisseau. Alors où pourrions nous mettre ces foutus corps?

LV eu la réponse, l'espace. Cela réglait tous les problèmes, si on envoyait les corps dans l'espace il n'y aurait pas d'épidémie, le vaisseau ne brulera pas et pas de tombe. Tu irais bien dans le meilleur des monde. Sauf que! Eh bien, on ne s'occuperait pas des corps comme le veux les cultures de ces personnes. Je grimaça à cette pensée. Bien que je ne connaissais pas ces morts je pensais que si je devais mourir j'aimerai qu'on respecte les coutumes de ma culture. Et cette culture impliquée ... Ca je ne m'en souvenais plus, je ne savais pas comme dans ma culture on enterrait le mort, je ne savais pas non plus qu'elle était la culture de ces deux macabés. Il était évident que dans notre situation, on ne pouvait rien faire à part jeter ces corps hors de l'éléonor sauf si nous voulions tous mourir...

- Je pense qu'envoyer les corps hors du vaisseau est la meilleure solution, dis-je en soupirant. Mais on peut pas leur faire un sorte de cercueil? Je trouve que c'est mieux que de les jeter juste comme ça, comme de vulgaires corps, ils ont aussi été humains avant de mourir.... Je sais que c'est bizarre comme demande dans notre situation actuel mais c'est ce que je pense être le mieux.

Je regardais alors LV pour voir ça réaction, il allait peut-être pensait que c'était une perte de temps mais j'y tenais.

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Break [WK-911]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Russe, Allemand, Français, Italien (bribes)

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Mer 19 Nov 2014 - 13:05

Le premier corps avait déjà été évacué dans le couloir. Une première étape... LV l'avait rejoint pour évacuer le deuxième. WK attrapa donc les épaules tandis que l'autre se saisissait de ses jambes.

La suite semblait plus brouillone. Il se doutait qu'il n'y avait pas 300 solutions. En posant la question, il espérait seulement que les deux autres avaient pensé plus avant. LV réfléchit vite et répondit simplement l'espace. Il hocha les épaules, il était presque évident que c'était la seule option possible. A moins que le vaisseau ne fonctionne à la vapeur, auquel cas on aurait pu les faire passer dans la fournaise. Mais il y avait peu de chance. NS semblait un peu réticent à cette idée. De son point de vue, il faudrait bricoler des cercueils.

Même s'il les connaissait depuis très peu de temps, il s'attendait presque à voir LV rire. Il semblait être un homme peu enclin à ce genre de fioritures. NS, de son côté, semblait plus sensible. Ca pouvait donner lieu à un débat intéressant. En tant normal, il aurait plutôt encouragé pour le simple plaisir d'assister au joyeux bordel qui en découlerait, mais la perspective d'attendre à côté de deux cadavres en début de décomposition lui passa l'envie.

Première chose : Avec quoi veux-tu faire des cercueils ? Ce n'est pas comme si on avait à portée de main le matériel nécessaire. Faire une sorte de stèle avec leur nom ou ce qui en tient lieu serait peut-être plus pratique. Deuxième chose : ok pour l'espace, c'est le mieux, mais vous savez d'où on peut les jeter sans risquer de partir avec eux ? On ne va pas se traîner deux cadavres dans tout le vaisseau jusqu'à trouver une fenêtre.

_________________

Mais avec un seul oeil, il est impossible de tout voir n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Sam 29 Nov 2014 - 17:27

L’homme à cape l’aida à déplacer le corps jusqu’à la sortie de la salle. Voilà. A présent le couloir était encombré de deux corps inanimés. C’était sympa comme déco. Difficile de faire plus original… Notre bonhomme les regarda un moment. C’était étrange comme situation. Il y avait comme un contraste. Le vaisseau était plongé dans un tel silence et une telle immobilité… Le danger ne se faisait pas vraiment ressentir. C’était plutôt une sensation d’oppression. Il fallait espérer que ne se réveillent jamais les claustrophobes… Ou paix à leur âme. Ils ne tiendraient pas le coup. C’était déjà suffisamment angoissant comme ça. Alors que son regard se perdait à détailler les cadavres sans dégoût ni pudeur, il écoutait attentivement ses deux compagnons de quête. La langue finissait peu à peu par lui paraître moins agressive. Il comprenait désormais des groupes de mots, des expressions. C’était déjà pas mal.

Un cercueil… Ah oui. Carrément. Il s’était bien attendu à une réflexion du genre de la part de NS mais tout de même… Un cercueil, comment pouvait-on… L’autre semblait plutôt de son avis. Un cercueil, pas moyen. Mais une… Une… Il ne comprit pas le mot. Quelque chose avec son nom. Un genre de plaque commémorative, il imaginait. Mais il n’y avait pas de nom, pas de date. Pas grand-chose à écrire en somme. C’était plutôt absurde. Qui allait vouloir se souvenir d’eux en plus ? La mémoire manquait bien assez sans s’encombrer d’énergumènes morts en parfaits anonymes. Bof. L’idée ne lui plaisait guère. C’était une perte de temps et surtout un non-sens à ses yeux. Et puis si NS voulait un cercueil, c’était pour le respect des corps… Cela lui semblait plus logique. Mais un cercueil… Impossible. Non, vraiment ! A moins que…

- Boîte de réveil ! Pour cercueil… …Voyez ?

Voilà une idée de génie ! Son regard s’était illuminé et il souriait bêtement, trop fier de lui. Bon ça promettait de peser une tonne ou deux mais bon. L’idée était séduisante et il ne reculait pas devant l’effort. Au contraire. Son enthousiasme était brusquement monté en flèche. Quant à la seconde question, il connaissait également la réponse. Il expliqua brièvement, à raison de quelques mots désordonnés qu’il savait où trouver une « porte pour l’Espace ». Ca devait sembler fou… Qu’importe. Il fallait à présent embarquer les deux corps pour la salle de réveil si les deux s’accordaient à sa proposition génialissime.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Dim 30 Nov 2014 - 11:02

Évidemment ma demande faisait des septiques, où pouvait-on trouver de quoi faire des cercueils ici? Je savais pertinemment que la réponse à cette question allait poser quelques problèmes mais je voulais absolument respecter les défunts. Je ne savais pas d'où se sentiment venait mais il était là. J'étais une sorte de blondi hypersensible... Génial les gens allaient me prendre pour un bouffon inutile! J'allais devoir trouver des choses pour lesquels j'étais utile, je n'aimais pas cette sensation d'être un gêneur qui demande qu'on lui décroche la lune.

Je cherchais des solutions aux problèmes posés par WK. Mais yeux balayaient les environs, peut-être qu'il y avait un indice quelque part? Les couloirs étaient vides exceptés nous trois et les corps des deux hommes morts. J'étais vraiment étonné de le réparation du vaisseau, l'IA avait du se transcender pour tout réparer le trou fait par la météorite! L'atmosphère était différente comparait à la première fois, plus calme. Un peu comme le calme après la tempête, ou bien était-ce le calme avant la tempête? On le sera surement bientôt, cela m'étonnerai que tout reste calme ici. Lors de ma divagation, mon regard se posa vers la salle de réveil. Et je me souviens du mien. On était sortis de sorte de capsule, peut-être que cela pouvait faire l'affaire?

En tout cas, cette idée avait aussi fleuri dans l'esprit de LV! Ce dernier se mis à sourire, un peu comme un enfant qui vient de trouver la boite de bonbon que ses parents avaient caché pour ne pas qu'il en mange. Cette situation me fit sourire, la réaction et les solutions aux problèmes me rendait joyeux. On pouvait peut-être réussir à se débarrasser des corps tout en les respectant. De plus LV nous expliqua (assez difficilement, admettons-le) qu'il savait où il y avait un accès à l'espace. Ce gars était vraiment utile, je l'aimais bien, je devrais peut-être prendre exemple sur lui. Peut-être.

- T'es un génie, dis-je à LV et lui faisant une tape amicale sur l'épaule, espérant que ce geste n'énerve pas notre petit militaire par sa familiarité.

- WK est-ce que ca te dit d'essayer la solution de LV? demandais-je à notre homme capé. Au pire si on ne peut pas bouger les boîtes de réveils on ne fera pas de cercueils et tant pis pour moi. Mais tant qu'il y a de l'espoir autant essayer, dis-je avec un grand sourire un peu trop d'enthousiasme pour la situation. Mais bon si je suis un blondi gêneur et hypersensible autant être en plus enthousiasme et apporter un peu de gaieté en ce lieu!

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Break [WK-911]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Russe, Allemand, Français, Italien (bribes)

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Jeu 11 Déc 2014 - 18:18

On tenait donc un début de solution susceptible de ravir tout le monde... LV semblait ravi de son idée. Il faut dire qu'il semblait ravi dès qu'il trouvait une solution à quoi que ce soit, dès qu'il réalisait la moindre action. Il n'était pas difficile de lui faire plaisir, contrairement à NS qui se formalisait pour beaucoup. Les opposés s'attirent.

L'idée était bonne, mais comment allaient-ils faire pour traîner ces trois boîtes hors du vaisseau ? Celle dont il était sorti ne lui avait pas semblé des plus légères... Ceci dit, les capsules étaient déplacés d'une espèce de lieu de stockage vers celui où les gens pouvaient alors se réveiller. Il y avait donc des systèmes permettant de déplacer les capsules. Peut-être que dans ce cas-là, il y avait un moyen de pirater ces systèmes pour amener les boîtes de conserve à la sortie connue d'LV ? Ou en tout cas, un moyen de les utiliser à leur convenance.

Ses yeux se mirent à fouiller le plafond en quête d'un indice. Et puis, quelque chose dans un coin de son cerveau le dérangea. Il y avait quelque part au loin une voix mécanique qui racontait quelque chose. Du coin de l'oeil, il put voir que les deux hommes ne réagissaient pas, vraissemblablement, ils ne l'entendait pas. Chouette, me voilà fou. Mais la voix semblait étrangement familière. Il essaya de se concentrer dessus... c'était une voix mécanique, un peu comme celle qui l'avait sorti de sa torpeur cryogénisée. En s'accrochant bien, il comprit que cette voix-là aussi, en d'autres temps, était en train de le réveiller. Elle égrenait une liste de noms, accolés à des horaires fantasques. Les noms étaient incompréhensibles, mais ils semblaient nombreux. Leur nombre avait d'ailleurs fini par le persuader d'user de ses jambes pour aller voir ailleurs si cette foutue voix le suivrait. Pas de voix non. Mais toujours du bruit. Un... chantier ? Beaucoup de bruits, des squelettes de futures habitations, des gens qui s'affairent, des robots qui tournent... Le bruit est pénible, mais le ballet hypnotique. Il était resté là à regarder les travaux dans la lumière de la journée commençant, et d'une certaine façon, tout cela était très beau, loin du nombre aberrant de noms...

Il battit des paupières. Pas fou non, un morceau de souvenir égaré là. Cette découverte le fit sourire, il n'était pas complètement amnésique, les souvenirs étaient là quelque part, cachés, attendant tranquillement. Toutefois, ne sachant pas si son absence était de l'ordre de la fraction de seconde ou de la minute dérangeante, il reprit la parole rapidement.

Ca me va pour les boîtes de réveil. Pour les tirer, il y a peut-être un système de rail déjà existant dans le vaisseau permettant de les déplacer. S'il existe, on peut peut-être s'en servir pour en pas trop se fatiguer. Sinon, il faut trouver de quoi les faire rouler. Si aucun de ces deux solutions n'est possible, je crains qu'il ne faille y renoncer.

_________________

Mais avec un seul oeil, il est impossible de tout voir n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Kaiser [LV-493]
avatar


Votre personnage
Âge: 26 ans
Langue maternelle: Allemand
Langue(s) apprise(s): Anglais, russe

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Ven 20 Mar 2015 - 21:08

Eh bien, voilà ! La solution fut adoptée par tous en un rien de temps. Et l'enthousiasme sur le visage du blondinet ravit notre homme. A présent, il fallait voir plus concret... L'homme à la cape de super-héros avait raison. Encore fallait-il pouvoir les déplacer oui. Des trucs déjà existants pour les déplacer ? Non, il ne voyait rien. Le vaisseau avait un système reliant la salle de réveil à là où était stockés tous les cercueils.. Je veux dire, les capsules ! Mais ça s'arrêtait là. Il n'était visiblement pas prévu que les boites soient déplacées à travers tout le vaisseau. Bon... Et si on voyait leur poids avant de considérer la chose impossible ?

Sans un mot, le jeune homme tourna les talons et se rendit d'un pas décidé au stockage de ces boîtes de métal. Au moins, c'était à côté... Il fit le tour de la pièce des yeux jusqu'à ce que son regard tombe sur les boîtes vides. Celles dont ils avaient été sortis plu ou moins tôt. Il s'avança. Il se demanda s'il y avait une différence entre ces boîtes, s'il y avait une quelconque information sur eux, ne serait-ce que leur matricule... Mais non. Rien. Rien pour les distinguer les unes des autres. Que des capsules anonymes. Parfaites pour des anonymes. Il en tira une de son rangement un peu brutalement : elle tomba à ses pieds, presque dessus... Il la fixa un moment. Au moins étaient-elles indépendantes du système. Mais...C'était lourd, évidemment. La traîner était réalisable en faisant plusieurs pauses. Les autres allaient-il bien vouloir se donner ce mal ? NS avait plutôt intérêt. Après tout, c'est lui qui voulait de la dignité pour leur corps ! Mais l'autre... Rien ne l'y obligeait. Bah, peut-être trouveront-ils une solution plus aisé de les transporter... Lui, il ne voyait vraiment pas. Il continuait de fixer la grosse capsule à ses pieds. Il réfléchissait à comment il allait pouvoir expliquer ça dans cette langue.

Il finit par revenir vers eux.

- Dur... Lourd. Hum... Mais ça peut être fait. Si vous pas d'idées... Plus bien.

Puis son regard se reporta sur les corps inanimés. Il préférait les regarder eux... Ils ne les jugerait pas de la langue au moins. Et il se sentait un peu bête au milieu de ce couloir à réfléchir comment éjecter ces cadavres. Il aurait été plus simple de tout balancer par la fenêtre. Il croisa les bras pour reprendre un semblant de consistance.

[HRP: mes excuses pour ce temps de réponse... En espérant qu'il ne soit pas trop tard et que vous vouliez encore bien de moi et d'Erwin ._.]

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Johnson [NS-257]
avatar


Votre personnage
Âge: 22
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Aucune

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Mar 9 Juin 2015 - 10:53

Je fus surpris quand WK accepta de mettre les corps dans les boîtes de réveil, il avait l'air d'avoir un esprit logique et rationnel préférant le concret. Il avait proposé d'utiliser un système de rails s'il y en avait un. Je regardai alors autour de nous pour essayer d'en remarquer un mais je n'en trouvai pas, ni au sol, ni au plafond. Peut-être y aurait-il quelques choses pour faire rouler les boîtes dans cette salle.

Alors que LV s'écarta du groupe sans dire un mot je fis de même mais pas dans la même direction. Je ne savais pas ce qu'il allait faire mais pour mon cas j'allai faire un tour de la salle pour voir s'il y avait des tubes pour faire rouler les cercueils improvisés dessus. Je me mis à regarder absolument partout... Et rien. Pas de tube en métal pour faire rouler ni rien ...

Revenant bredouille vers WK, j'attendis que LV revienne pour dire que je n'avais rien trouvé. En regardant WK, une idée me vint en tête mais je n'étais pas certains qu'elle fonctionne. Avec la cape de se dernier, on pourrait mettre le devant des cercueils dessus et cela pourrait faciliter le déplacement. Mais je n'étais absolument pas certains que cela serait utile. Peut-être que les boîtes étaient trop lourdes ...

Quelques minutes après mon retour je vis que LV revenait. Il nous expliqua que les boîtes étaient dures et lourdes mais qu'en les portant cela pourrait être possible. Cela ne me gênait pas de devoirs le porter étant donné que j'étais la personne qui voulait des cercueils. Je ne savais pas si j'étais fort ou non je n'avais pas eu l'occasion de tester ma force pour l'instant. Je pris alors la parole:

- Cela ne me dérange pas de les porter. Après j'ai regarder dans la salle s'il y avait de quoi faire rouler les cercueils comme des tubes en métal mais je n'ai rien trouver ici. J'ai aussi eu une idée, je ne sais pas si elle est brillant ou completement stupide mais si avec la cape de WK on trainait les cercueils avec quelqu'un qui pousse en même temps derrière, ca serait peut-être plus simple?

Après une pause pour regarder leurs visages, je repris la parole :

- Après si vous ne voulez vraiment pas vous embêter avec ca je pourrais essayer de le faire seul, je n'ai pas envie de vous embêter avec mes idées folles.

Je leur fis un sourire contrit pour cloturer mon petit discours et attendis leur réponses.

[HRP] Désolée du temps de réponse ... J'avais un peu zappé. C'est pas très long mais j'espère que ca suffi :) [/HRP]

_________________

♫  « La musique est le domaine des démons. » ♫

Thomas Mann
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Break [WK-911]
avatar


Votre personnage
Âge: 27 ans
Langue maternelle: Anglais
Langue(s) apprise(s): Russe, Allemand, Français, Italien (bribes)

MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   Jeu 11 Juin 2015 - 19:57

Que d'agitation pour des corps dont on ignorait l'identité. Il ne comprenait pas très bien pourquoi ils s'afféraient comme ça. LV semblait suivre NS sans plus se poser de question, mais ça ne signifiait pas pour autant qu'NS les connaissait. Mais bon, il n'avait sans doute pas grand chose à dire, étant donné qu'il avait fini par les suivre pour sortir de l'ennui.

Les deux hommes partir chacun de leur côté, à la recherche d'une solution pour tirer ces foutues boîtes. Il resta donc seul en tête à tête avec les deux cadavres. Charmant. La pièce n'avait pas grand chose à offrir d'information, les corps non plus. Bon... Il avait toujours la tête un peu embrumée. Sa mémoire faisait des sauts quand ça l'arrangeait semble-t-il. Il envisagea vaguement de planter les deux autres pour aller voir ailleurs si sa tête tournait plus rond avant de laisser tomber l'idée. Il n'y avait nul part où aller, alors autant finir ce qu'il avait commencé.

Le blondinet revint le premier, bredouille et l'air bien embêté. Sans doute n'avait-il pas trouvé ce qu'il voulait. Il aurait bien voulu lui dire quelque chose, mais il ne voyait pas très bien quoi. Aussi garda-t-il le silence jusqu'au retour de LV qui confirma le poids des boîtes. Mais selon lui c'était possible. C'est alors qu'NS expliqua son idée. ll s'agissait d'utiliser sa cape pour traîner les capsules. L'idée était bonne, mais présentait un soucis : la cape était trop courte pour permettre de transporter les capsules correctement, ils se briseraient le dos sans arriver à les embarquer très loin. Il fallait un tissu au moins aussi long que les capsules.

Il réfléchit quelques secondes, avant d'énoncer une amélioration de l'idée de NS, dans des phrases aussi simples que possibles afin que LV n'ait pas besoin d'une traduction. Il ne semblait pas vraiment fier de si mal parler cette langue.

Bonne idée, mais la cape est trop courte. Par contre, si cercueils, pas besoin des draps, non ? Donc, on peut mettre les corps dans les capsules directement, reprendre les draps, mettre les capsules dessus, tirer. ok ?

Il restait toujours la possibilité qu'NS juge un linceul essentiel et on reviendra à la case départ. Mais bon. À un moment il allait bien falloir faire des concessions...

[HRP : histoire de faire comme tout le monde je m'excuserais bien d'un truc mais j'ai pas d'idée]

_________________

Mais avec un seul oeil, il est impossible de tout voir n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé []



MessageSujet: Re: C'est pour le ménage ! [Quête]   

 

C'est pour le ménage ! [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est pour le ménage ! [Quête]
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

L'Eléonor ::  :: Dispositifs de cryogénisation :: Salle de réveil